La course à pied Les blogs courseapied.net : mielou

Le blog de mielou

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-05-18 13:32:23 : avant de partir...

il avait fait le vide autour de lui
accroché à sa ligne blanche, il attendait le départ
une pluie fine et froide avait plaqué des mèches de sa chevelure grise sur son visage buriné
grelottant et perdu dans un tee shirt sans age et trop grand qui le rendait encore plus maigre, il scrutait l'horizon incertain de ses yeux fatigués qui lui donnait un air encore plus pathétique
ces chaussures usées et déformées par tant de kilomètres semblaient rendre l'âme à tout instant
au milieu de la foule bigarrée et bruyante, j'observais avec curiosité ce coureur d'un autre temps
une violente rafale de vent nous fit tressauter
des hordes de nuages menaçants déboulaient entre les roches des monts d'arrées dans un grondement inquiétant
un premier éclair jaillit, illuminant la minuscule chapelle
mon regard croisa une dernière fois le sien
imperceptiblement, il souriait
je me sentis soudain tout petit...

foulées des monts 2002
braspart (finistère)

Les réactions

Par Montaigne, le 2006-05-18 13:59:22
... un instant, je savoure.

Par Delphine, le 2006-05-18 14:05:08
En te lisant puis en regardant la photo, on a les yeux dans le vague et on imagine...

Par L'Castor Junior, le 2006-05-18 14:47:48
Toujours le même réveil des sens à la lecture de tes posts. Un régal.
Merci mielou...

Par kenlag, le 2006-05-18 14:58:06
oui pas mal du tout , et le noir & blanc de la photo renforce cela, on a l'impression d'une image d'un autre temps mais que nennie ....

Par Colimaçon, le 2006-05-18 15:13:21
Mielou, ou l'art de partager une même passion d'une autre façon...

Par totø, le 2006-05-18 17:25:10
encore stp !!

totø

Par hélène, le 2006-05-18 18:47:02
je vois que tu as succombé au charme très particulier de cette région, où les légendes semblent tout d'un coup bien plus réelles...
Qui sait, c'était peut-être Merlin qui se réinventait en coureur... ;-)

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)



Les 5 billets précédents

2006-05-16 17:56:29 : retour sur piste...pour le fun - 0 photo - 8 réactions

après l'avoir quittée en bon terme au 10000m de thiais, je la retrouve sous un soleil timide mais bien présent
j'avais prévu une petite séance "à la sensation" dans mon bois préféré mais comme j'ai promis à madame une sortie pédestre en amoureux cet après midi, j'opte ce matin pour un grand classique -le 6x1000 récup 200m en footing léger
j'ai envie de les travailler en 3'35 (vitesse de base sur un 10km) avec départ rapide sur les 200 premiers mètres puis on prends sa vitesse de croisière jusqu'aux 100 derniers que l'on termine en accélérant progressivement
les traditionnelles lignes droites effectuées, je m'élance sans pression pour un premier tour de chauffe
3'32 - un petit 200 de récup et hop
le deuxième je le joue à la "delphine"...c'est d'abord ces écoliers jouant au base ball sur le terrain de foot qui attire mon attention puis c'est une vilaine bête poilue avec des ailes de race indéterminée qui s'en va percuter mon front
3'40 - joker
3'37
3'35
3'35
3'21- le lapin est joueur...
le dernier mille à cette vitesse peut être "inutile" pour certains "inconscient" pour d'autres
qu'importe je me suis amusé ce matin
secondes perdues secondes gagnées j'ai joué avec la piste
loin de la recherche d'une improbable VMA
j'ai préféré le fun
je donne rendez vous à mes futurs adversaires le 28 mai
la côte baltard à nogent sur marne
l'association à un super nom
"par les temps qui courent..."
ça aussi ça me plait bien !

2006-05-15 20:47:21 : les voleurs de temps - 7 photos - 6 réactions

dimanche 11 juin 2000
quelque part sur un chemin dans les monts du pays d'ambazac
25ème km
je reste pensif devant cette dernière côte à l'aspect bien rustique
il y a quelques minutes, isabelle Olive championne du monde 1999 par équipe du 100km m'a lâché au train flanqué d'un garde du corps aux cheveux grisonnants
à cet instant j'ai comme l'impression d'être bien seul
je me retourne, un brin angoissé
entre les feuilles il me semble apercevoir une meute de poursuivants
l'orage de la veille a raviné les chemins et abondamment rempli les traverses
mes jambes, maculées de boue à moitié séchée, tétanisées par ces successions de montées et de descentes et les multiples glissades plus ou moins contrôlées, deviennent de plus en plus lourdes
et cette maudite entorse contractée un mois plutôt lors d'un entrainement sur un sentier côtier du finistère qui commence à me rappeler à son bon souvenir...
sur une partie moins escarpée, portant encore les traces récentes de la tempête du siècle, je devine le sommet
encore un dernier effort
après ce sera la bascule et la descente infernale entre racines et pierres glissantes vers les clameurs de la foule
je serre les dents
ils ne me rattraperont pas
des filets de soleil plongent entre les branches
le bonheur est dans le chemin...

course nature
les gendarmes et les voleurs de temps
première édition

ps: photos extraites du site "gendarmes-et-voleurs.com

http://www.gendarmes-et-voleurs.com/

2006-05-13 14:47:50 : le vétéran - 0 photo - 10 réactions

vétéran...espèce en voie de prolifération
définition de vétéran
"personne qui a une certaine expérience liée à son âge ou à ses états de service"

en course à pied, la catégorie "vétéran" est en passe de devenir une des plus disputée
fini le temps de "l'ancien" aux tempes grisonnantes et au ventre rebondi que l'on regardait avec compassion il y a 25 ans en se disant qu'il était méritant de courir à son age.
il faut avoir couru les derniers régionaux et inters de cross pour se faire une raison
c'est une des catégories fournissant le plus d'athlètes en compétition
les vétérans arrivent en force et le font savoir tout les week end sur les différentes courses
la bataille fait rage pour les places d'honneurs
même les seniors commencent à douter
à l'image d'un "chauchau" ou d'un philippe remond (mon préféré !) les plus de 40 ans rayonnent et c'est tant mieux pour le spectacle
et que dire des compétiteurs tels que behar prianon brecheteau ou fétizon (et j'en oublie sûrement !)

ayant eu la chance de connaitre les différentes catégories de minimes (en ASSU) à vétérans, j'ai pu constaté cette progression fulgurante
et je m'en réjouis
même si beaucoup de ces personnes sont novices ou ont très peu d'expérience en course à pied elles ont le mental et l'expérience de leur vie et surtout cette joie de se surpasser qui donne envie de s'entrainer encore et encore

aux futurs vétérans n'ayez crainte...c'est là que tout commence !

2006-05-10 17:50:33 : le pied vert - 0 photo - 11 réactions

06h30, le café finit de couler
pas un bruit dans l'appart
elles dorment encore
j'aime cet instant entre ombre et lumière ou les pas se font léger
les affaires préparées à la dernière seconde (comme d'hab !)
je saute dans la kangoo jaune direction la foulée verte de marolle en brie
sur la nationale 19 dans le brouillard, je croise un groupe de cyclistes bariolés partant pour leur sortie dominicale
au fur et à mesure de la progression le béton laisse place aux arbres
ce matin, je cours à la campagne
une petite course de quartier fort sympathique dans des chemins forestiers
un petit marquage rouge sensé indiqué l'emplacement du gymnase me promène quelques instants dans les ruelles
un plaisantin sûrement...
je trouve enfin une place libre et autorisée après avoir été accueilli chaleureusement par une dame au regard inquisiteur sans doute habituée au parking sauvage devant sa porte d'entrée
sac sur l'épaule, je rejoins mes futurs camarades de jeux dont certains, équipés shorts débardeurs et dossards, semblent déjà vouloir en découdre
matinée ordinaire du coureur habitué
je récupère tranquillement mon numéro et pars jouer le blasé dans le coin du gymnase
petite reco du premier kilo pour dégourdir les gambettes et je retrouve la ligne de départ avec ses favoris et quelques adversaires sérieux
pour une balade c'est bien parti
les fauves sont lachés ils mangeront le pain d'épice avant moi
kilomètre 5 la course est joué
je suis 500m derrière les stars du quartiers et j'en compte 200 d'avance sur mes poursuivants directs
il reste bien ce vétéran accroché à ma foulée ou à moins que ce soit moi qui soit accroché à la sienne
dans un regard nous décidons de faire course commune
et nous voilà parti sans un mot à travers bois pour une jolie galopade entre flaques et boues
kilomètre 10 la bonne entente cordiale se termine sur un grand écart involontaire et une magnifique glissade dans un charmant chemin de traverse
à près de 16km/h ça pardonne pas
elles sont belles les zoom élite mais pour l'accroche on repassera !
je vois s'enfuir mon compagnon muet irrémédiablement vers sa place d'honneur
il ne me reste plus qu'à jeter un petit coup d'oeil en arrière pour m'apercevoir que le trou est plus que fait
5 km dans les bois tout seul comme un grand
je peux enfin regarder autour de moi
c'est beau quand même la forêt...





2006-05-06 18:30:56 : raccourcis... - 1 photo - 8 réactions

jadis on courait pour vivre, maintenant on vit pour courir.
le raccourci semble simpliste
pourtant
comme j'aimerais dire à ma fille
qui un jour me posa cette question anodine
"dis papa...pourquoi tu cours ?"
-oh, ma fille !
sans doute pour des tas de raisons
parfois utiles
souvent futiles
jamais faciles...
pour l'instant, je continue de suivre le chemin
sans penser à l'arrivée...

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net