La course à pied Les blogs courseapied.net : mielou

Le blog de mielou

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-05-29 18:17:09 : chroniques d'un coureur de bord de mer

il ne s'agit pas de démontrer quel bord de mer est le plus sublime bien que mes footings sur les sentiers côtiers du finistère restent les plus impressionnants n'en déplaise aux "sudistes" (même si marseille cassis via les chemins de rando en partant des calanques de sormiou vaut le détour) ou aux voyageurs au long cours qui ont tous en mémoire un petit coin de paradis parcouru en running ( quoique je n'ai pas croisé tellement de joggeur sur l'ile d'ouvéa...) mais simplement une analyse d'une petite semaine passée aux sables d'olonne entre bleu et gris fonçé
à première vue cette petite station balnéaire de vendée bien touristique n'est pas déplaisante et sa promenade côté ville d'environ 3km est idéale pour une petite sortie de digestion avec la possibilité d'options vent dans le dos ou de face au départ
lunettes de soleil obligatoire et tee shirt coloré de mise pour se fondre encore mieux dans le décor
les personnes croisées ressemblent à s'y méprendre à celles d'île de france équipements hi tech compris
du groupe "sables d'olonnus" à la surfeuse super équipée en passant par le vétéran 5, je retrouve la planète jogging avec le bruit des vagues en plus
je m'essaye du côté sauvage de la ville où sur des sentiers tirés au cordeau je retrouve un paysage plus rustique avec de jolies déferlantes à l'écume blanche s'écrasant avec délices sur des rochers noirs
le lendemain, changement de temps
du bleu vacances on vient de passer au gris qui rigole pas
je le sens dans les premières foulées quand l'équilibre devient instable à chaque bourrasque
mes années finistériennes me permettent de trouver la bonne mesure
la mer est déchainée, le bruit incroyable
j'opte (par courage sûrement !) pour la promenade côté ville
une mousse blanchâtre mélée de sables vient gifler mon visage
le tee shirt manches longues technique vient de rendre l'ame
j'ai comme l'impression qu'il va faire très froid dans mon corps
il y a des footing comme ça
une heure plus tard sous une douche brûlante j'analyse cette sortie périlleuse
mais contre les éléments du temps il n'y a pas grand chose à dire
puis je repense au seul coureur rencontré
son petit geste de la main et mon sourire crispé en retour
je ne suis pas marin ça c'est sur !!!
mais ce jour là, je crois bien que j'en avais la gueule...

Les réactions

Par Delphine, le 2006-05-29 19:28:26
C'est clair mielou: les sorties en bord de mer c'est super crevant mais très requinquant...Ce sera bassin d'ARcachon en juillet....

Par Colimaçon, le 2006-05-29 23:57:13
Première photo : même en vacances, tu essaies de nous faire croire que tu fais de la PPG? :-)

Par kenlag, le 2006-05-30 07:38:49
Ah ben voilà, me disait , il fait la tête le Mielou, une semaine qu'il poste pas ..... mais c'est qu'il était en vacances ! C'est bien de rencontrer les Eléments, ça change de la routine. J'aime bien les conditions extrêmes ... très belle 2ème photo !

Par L'Castor Junior, le 2006-05-30 10:31:14
Salut mielou.
Je n'ai encore jamais couru en bord de mer, mais je devrais tester ça cet été. Ton post fait en tout cas très envie, comme d'habitude...

Par F@bien, le 2006-06-01 16:57:21
Ah mes Sables d'Olonne chérie !
J'adore me balader dans les deux petites rues piétonnes du centre ville et me balader sur le remblais et j'avais bien aimé le 10Km du mois d'avril avec un de ses vents ... terribles (surtout de face)
Mais tout ca j'aime le faire hors saison car là tous les touristes "parisiens" envahissent les lieux, Pfff ! En plus ils se croient chez eux !
Pour le deuxième photo, ce qu'il y a de biens avec cette passerelle c'est qu'elle permet de sauter de haut dans l'eau mais attention quand même, il faut savoir où sauter !

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


même pas froid !


pas chiche de courir sur la passerelle, de toucher la balise et de revenir sans être mouillé


eh ! la gueule du surfeur !


Les 5 billets précédents

2006-05-28 16:04:08 : d'un souffle...pour théo - 1 photo - 7 réactions

allongé dans la tribune sous un soleil timide j'attends paresseusement le départ du prologue
soudain des pancartes se lèvent
des gens applaudissent
la star aujourd'hui c'est théo
petit bonhomme extraordinaire au regard lumineux
joli moment d'émotion qui vous trouble les yeux
juste un instant comme ça
avant de s'évaporer dans le brouhaha des coureurs
comme ceux et celles troublés par ton combat
j'ai eu une pensée pour toi théo
dans cette côte redoutée j'ai respiré plus fort
et tout me sembla plus facile...

la côte baltard
28 novembre 2005

2006-05-19 20:04:49 : et si les plus "sexy" étaient... - 4 photos - 22 réactions

les plus "sexy" en course à pied et notamment sur marathon pourrait être philippe remond et irina kasakova
mais finalement c'est peut être nous les plus glamours
à vouloir perdre nos kilos, à arrêter de fumer, à manger mieux ...
ne devenons nous pas l'athlète rêvé aux yeux de ceux qui nous aime ?

sur cette pensée qui n'engage que moi
je pars une semaine au bord de la mer faire un peu de muscu
j'aimerais bien ressembler au gars en marcel noir
mais je crois que j'ai encore un peu de travail !

2006-05-18 13:32:23 : avant de partir... - 1 photo - 7 réactions

il avait fait le vide autour de lui
accroché à sa ligne blanche, il attendait le départ
une pluie fine et froide avait plaqué des mèches de sa chevelure grise sur son visage buriné
grelottant et perdu dans un tee shirt sans age et trop grand qui le rendait encore plus maigre, il scrutait l'horizon incertain de ses yeux fatigués qui lui donnait un air encore plus pathétique
ces chaussures usées et déformées par tant de kilomètres semblaient rendre l'âme à tout instant
au milieu de la foule bigarrée et bruyante, j'observais avec curiosité ce coureur d'un autre temps
une violente rafale de vent nous fit tressauter
des hordes de nuages menaçants déboulaient entre les roches des monts d'arrées dans un grondement inquiétant
un premier éclair jaillit, illuminant la minuscule chapelle
mon regard croisa une dernière fois le sien
imperceptiblement, il souriait
je me sentis soudain tout petit...

foulées des monts 2002
braspart (finistère)

2006-05-16 17:56:29 : retour sur piste...pour le fun - 0 photo - 8 réactions

après l'avoir quittée en bon terme au 10000m de thiais, je la retrouve sous un soleil timide mais bien présent
j'avais prévu une petite séance "à la sensation" dans mon bois préféré mais comme j'ai promis à madame une sortie pédestre en amoureux cet après midi, j'opte ce matin pour un grand classique -le 6x1000 récup 200m en footing léger
j'ai envie de les travailler en 3'35 (vitesse de base sur un 10km) avec départ rapide sur les 200 premiers mètres puis on prends sa vitesse de croisière jusqu'aux 100 derniers que l'on termine en accélérant progressivement
les traditionnelles lignes droites effectuées, je m'élance sans pression pour un premier tour de chauffe
3'32 - un petit 200 de récup et hop
le deuxième je le joue à la "delphine"...c'est d'abord ces écoliers jouant au base ball sur le terrain de foot qui attire mon attention puis c'est une vilaine bête poilue avec des ailes de race indéterminée qui s'en va percuter mon front
3'40 - joker
3'37
3'35
3'35
3'21- le lapin est joueur...
le dernier mille à cette vitesse peut être "inutile" pour certains "inconscient" pour d'autres
qu'importe je me suis amusé ce matin
secondes perdues secondes gagnées j'ai joué avec la piste
loin de la recherche d'une improbable VMA
j'ai préféré le fun
je donne rendez vous à mes futurs adversaires le 28 mai
la côte baltard à nogent sur marne
l'association à un super nom
"par les temps qui courent..."
ça aussi ça me plait bien !

2006-05-15 20:47:21 : les voleurs de temps - 7 photos - 6 réactions

dimanche 11 juin 2000
quelque part sur un chemin dans les monts du pays d'ambazac
25ème km
je reste pensif devant cette dernière côte à l'aspect bien rustique
il y a quelques minutes, isabelle Olive championne du monde 1999 par équipe du 100km m'a lâché au train flanqué d'un garde du corps aux cheveux grisonnants
à cet instant j'ai comme l'impression d'être bien seul
je me retourne, un brin angoissé
entre les feuilles il me semble apercevoir une meute de poursuivants
l'orage de la veille a raviné les chemins et abondamment rempli les traverses
mes jambes, maculées de boue à moitié séchée, tétanisées par ces successions de montées et de descentes et les multiples glissades plus ou moins contrôlées, deviennent de plus en plus lourdes
et cette maudite entorse contractée un mois plutôt lors d'un entrainement sur un sentier côtier du finistère qui commence à me rappeler à son bon souvenir...
sur une partie moins escarpée, portant encore les traces récentes de la tempête du siècle, je devine le sommet
encore un dernier effort
après ce sera la bascule et la descente infernale entre racines et pierres glissantes vers les clameurs de la foule
je serre les dents
ils ne me rattraperont pas
des filets de soleil plongent entre les branches
le bonheur est dans le chemin...

course nature
les gendarmes et les voleurs de temps
première édition

ps: photos extraites du site "gendarmes-et-voleurs.com

http://www.gendarmes-et-voleurs.com/

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net