La course à pied Les blogs courseapied.net : mielou

Le blog de mielou

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-10-25 18:10:25 : comme un passé simple

c'était juste une rencontre sur un stade
tomis voulait faire un peu de VMA
et moi je voulais me rassurer pour dimanche
on a commencé classique
par ces fameux tours de piste en footing
on en a profité pour se raconter nos petites histoires
celles qui ne mangent pas de pains
quelques courses souvenirs en commun
puis des visages et des noms
c'était il y a si longtemps ?
on se rappelait de certains anciens, d'autres un peu moins
c'est fou comme on oublie...
puis on a attaqué quelques lignes droites histoire de nous réveiller
des 200 fois 15 en moins de 38 je crois
je me rappelle qu'à plus de 18km/h, tomis parlait encore
à faire palir plus d'un sénior !
pour le dernier on s'est fait un petit plaisir de cadet
on a joué à la course
je vous dis pas les derniers 100 mètres
enfin
tours de récup tranquille pour calmer les puls
puis on s'est assis au bord de la piste
l'école d'athlétisme arrivait en ordre dispersé
des minots de 7, 8 ans à tout casser
une jolie bande pleine de vies
ils partaient faire leur tour eux aussi
on en a profité pour parler de ces jeunes aux pieds oranges
qui essayait de nous éjecter, le dimanche, de nos places d'honneurs
on s'est refait un peu quelques foulées de notre monde
traversés quelques secrets
puis on a repris notre route
oui
c'était juste une rencontre comme ça
deux vétérans qui ne se connaissait pas
qui ont juste partagé un peu de passé simple
pas de quoi écrire une histoire
nos paillettes resteront dans nos yeux un peu fatigués
je sais seulement une chose
quand je te recroiserais tomis
on se reconnaitra...
et la course sera encore plus belle

Les réactions

Par Cyril, le 2006-10-25 18:17:23
Salut,

Le titre est moins accrocheur que les précédents mais intriguant tout de même!
200 fois 15 en moins de 38" ;) ?

Bonne continuation!

Par ledisciple, le 2006-10-25 18:17:41
ah enfin ! je préfère largement ce genre de post que le précédent ;-)

on te retrouve, j'ai été un peu frustré par l'autre :-)
J'aime bien tes sorties, tu te trouves toujours en présences de jeunes, on a l'impression que tu fais partie des cours d'EPS, école d'athlé...
à bientot pour ton prochain billet, je vais courir avec au stade, mais vais-je faire ce genre de rencontre ?...

Bonne soirée

Quentin

Par L'Castor Junior, le 2006-10-25 18:22:14
Je venais m'enquérir du succès du post précédent, quand j'ai trouvé celui-ci.
Il ne manque pas de charme non plus. C'est différent, tout simplement.
Les 15 x 200 en moins de 38". Pas mal pour des plus de 39...ans ;-)
J'aimerais pouvoir en faire autant, sur un seul.
Amuse-toi bien à Morlaix, en évitant de te prendre une taule (je te fais confiance...).
A bientôt...

Par Delphine, le 2006-10-25 18:31:55
Ouf Mielou! EN lisant le titre je me suis demandé quel verbe allais tu conjuguer...
Dis donc les gars, haut les coeurs. Pour moi on peut être jeune à 50 ans et vieux à 30.

Castor nous fait de sacrés jeux de mots :o))

Tiens j'en rajoute un: Mielou, mords-les (Morlaix) tous dimanche....Euh pas tous, sinon je vais me prendre les foudres du forum :o)))

Par La Pépite, le 2006-10-25 19:17:30
Encore une belle histoire, comme je les aime : les rencontres inattendues de la vie quotidienne, impromptues, mais si "riches" de ce bonheur qui vous met, comme tu le dis si bien Mielou, "des paillettes dans les yeux" et dans le coeur.
Tu as un vrai talent de conteur des trésors du quotidien; ça y est,j'suis définitivement Fan ;-)))
Tout ça va bien te booster pour Morlaix, même si ce sera un autre registre... Je penserais à toi dimanche en "attaquant" les châteaux en vallée de Chevreuse.

Par Calou, le 2006-10-25 19:48:29
Tomis parlant à plus de 18 km/h ???? Moi je sais qu'il est tout de même beaucoup plus bavard à 10 km/h..., pas vrai Tomis ???? ;o)

Quant aux petits jeunes aux pieds orange, attendons de voir quand ils passerons vétérans (cela dit, il sont bien partis pour durer....)

Par enzo, le 2006-10-26 07:24:21
Du grand Mielou une nouvelle fois !!

Aaah ces vieux, ils me sidérent ... quelle pêche y z'ont encore.

Moi aussi quand j's'rais vieux (euuh plus grand) j'veux courir aussi vite que vous.

Mielou, un grand M**** pour Morlaix !!!

Un gars-aux-pieds-oranges

Par kenlag, le 2006-10-26 07:54:18
Merci Mielou pour ces quelques mots d'émotions ..... Bonne chance pour dimanche :)

Par Sophquipeut, le 2006-10-26 09:03:44
T'es même pas vieux Mielou...

Par mielou, le 2006-10-26 09:37:12
*cyril
merci d'être repassé
ça fait plaisir tu sais
*quentin
une rencontre n'est simple que si on y croit...
*monsieur castor
un peu plus de 750 "vus"
et 6 "ref" ce matin pour le fameux coureur
je suis en train de faire l'analyse
je te tiens au courant...
*delphine
là aussi ta réaction me fait plaisir
quand tu dis : "je me suis demandé..."
ton côté curieux sûrement
*la pépite
c'est vous les trésors !
tu devrais te faire plaisir dans cette superbe course délicieusement vallonnée
attention aux gardes !
*calou
je vois que tu connais bien tomis
il me l'avait dit d'ailleurs
mais je confirme et il pourra te le dire
ce n'est pas une légende...
*enzo
plus vite j'espère !
j'y penserais dans le dernier kilo de morlaix
à la bagarre avec un junior
*kenlag
merci à toi aussi
j'ai l'impression que la pression monte petit à petit...

Par mielou, le 2006-10-26 09:42:14
pour sophquipeut
que j'ai raté de peu
dans ma tête ou sur le visage ?
je sais
un peu plus de 41 étés
j'ai pris pas mal de coups de soleil
mais au fond
ça rayonne pas trop mal quand j'y pense
faut que j'évite de trop me vieillir
merci de me le rappeler SQP !

Par Steph, le 2006-10-27 11:58:06
Mielou, nous conjugueras-tu prochainement ton blog au futur simple ?

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)

Les 5 billets précédents

2006-10-24 10:38:29 : COUREUR DE STRINGS - 1 photo - 58 réactions

ADDITIF
je sais titre évolutif
il ne vous fait pas penser à une chanson ?

pour avoir observé avec curiosité les comportements de ce forum
j'ai voulu faire un simple test
histoire de voir si mon raisonnement était juste
sur les quelques billets que j'ai laissés sur mon blog
je me suis rendu compte que les plus vus ne sont pas forcément ceux que je croyais être intéressants
mais cela ne m'étonne guère...
alors pour le plaisir
j'ai trouvé un titre aguicheur
une photo érotique
tout en restant dans le domaine de la course à pied
nous verrons bien...
pour ceux qui ne me connaissent pas
merci d'avoir participé à cette étude
pour ceux qui commencent à me cerner
il faudra encore lire entre les lignes
pour y trouver sûrement votre bonheur...

http://galienni.typepad.com/
auteur de cette aquarelle
et de son singulier coureur


2006-10-20 14:27:16 : même pas peur - 0 photo - 14 réactions

je regarde ma montre, songeur...
je viens de terminer un 3000 piste après avoir effectué un footing endurance que l'on appelle actif
45 minutes en terrain varié avec selon l'humeur des petites accélérations histoire de réveiller la machine
à l'époque grisante où courir en 35' un 10km était une formalité je trouvais cette séance intéressante
on se retrouvait à 4 ou 5 à jouer à la course dans le bois de verrières puis trois quart d'heure plus tard c'était la belle piste du plessis qui nous attendait
une dizaine de minutes au rythme escomptée et on pouvait récupérer tranquille 15' à se raconter nos derniers exploits
c'était simple, sans prise de tête et ça me plaisait bien
aujourd'hui le chrono ( 11'11"...) m'a ramené à la réalité
ma prépa a été loin d'être maitrisée
entre ce que je devais faire et l'objectif visé trop de secondes gaspillées
pas de PPG, pas d'étirements, pas de récup adaptées
sans marge de sécurité, j'ai flirté difficilement avec les temps imposés
loin d'être transcendant, j'ai fait illusion sur de petites courses de quartiers
vivre sur ses acquis c'est dangereusement trop facile
non
un championnat de france ne s'improvise pas
du junior au vétéran la pression existe
on se doit d'être présent le grand jour
bien sûr
cette histoire ne regarde que moi finalement
mes petites douleurs, mes crises d'égo, ces pointes d'irascibilités qui empoisonnent mon entourage
autant de maux que j'aimerais effacer en un mot
pourtant
je ferais tout pour être sur cette ligne la semaine prochaine
pour beaucoup de raisons personnelles, certes
mais aussi pour vous
vous, qui me suivez sur des chemins incertains parfois
oui
quand le coup de feu libérateur me propulsera sur cette route du finistère
je tenterais comme au premier jour
et tant pis si je me plante
j'aime oser
et vous me le rendez bien...





2006-10-18 20:29:32 : le projet - 0 photo - 9 réactions

une agréable petite pluie fine s'est invitée, ce matin, pour m'accompagner sur le tour de piste
condition finistérienne par excellence
15 minutes d'échauffement puis les traditionnelles lignes droites
j'applique à la foulée près la séance du coach
pour les initiés -05 x 800 en 2'45" avec récup 2' maxi
les sensations sont agréables dans cet air vivifiant
je fais le dernier 800 sous les yeux d'une classe de seconde qui s'apprête à effectuer une évaluation
à l'abri, dans les tribunes, je retrouve quelques ados en train de comparer une mystérieuse fiche
j'ouvre le dialogue, histoire de savoir si j'aurais pu avoir 20
on me montre le précieux papier avec une correspondance temps-notes
et surtout cette case PROJET qui attise ma curiosité
en effet, l'élève doit y inscrire le temps qu'il compte faire et plus il s'en rapproche plus il marque des points
l'épreuve c'est 3 x 500 avec 10' de récup
pour marquer maxi c'est 01'30" le 500 (quand même !)
un des jeunes mise dessus d'ailleurs
pour effacer ces notes catastrophiques en français(!)...incroyable
il me rétorque qu'il veut faire S de toute façon...
pendant ce temps là, en haut des tribunes, un gentil garçon toise ses camarades
pas vraiment concerné par tous ces problèmes de calculs
sûrement victime d'une blessure diplomatique, il sourit d'un air entendu, satisfait d'échapper à ce calvaire
d'ailleurs une jeune fille, ipod à fond, l'accompagne dans ses certitudes en profitant apparemment d'une exemption miraculeuse
absence de chaussures de sport...ça cause...
assez pour recopier un devoir d'espagnol à rendre dans l'après midi
autant joindre l'utile...
un sympathique géant noir de marque STREET BALL jusqu'au bout des pieds me confie alors qu'il n'aime pas courir
je regarde ses perfs
1'24" - 1'26'' - 1'25''
je connais beaucoup de personnes qui aimerait ne pas aimer courir comme lui...
un autre me demande alors quel est mon projet à moi
je lui parle d'un voyage prochain en bretagne à la recherche d'un improbable temps perdu
mais déjà le professeur les rassemble
je quitte le stade sur cet échange, léger
ma course continue...

2006-10-17 09:53:07 : retour de flammes - 0 photo - 25 réactions

en ce dimanche d'automne flamboyant
je suis parti affronter mes vieux démons
il y a quelques jours encore, je m'inqiuétais de ces secondes perdues ou de ces douleurs naissantes
comme si ma vie en dépendait
je ne voyais plus que mes pieds
l'objectif et ces temps de passage obligé
être une référence...
puis il y a eu l'incident de santé de delphine et l'avènement d'un tout grand l'castor junior
alors, je me suis senti tout petit
avec mes oreillères et mon chrono à écouter mes pulsations
l'humilité m'est revenue en pleine face pour me remettre à ma place
quand celle qui m'accompagne est revenue fringante de son 20 kil, je n'ai même pas trouvé les mots pour lui dire que j'étais fier d'elle
j'ai juste fait ma tête de jaloux moyen devant cette anonyme des pelotons qui s'amuse à visiter paris de sa foulée de souris
j'ai encore rien compris...encore une fois
sur le chemin qui me rapproche du lac de dausmenil, les promeneurs flânent main dans la main
je navigue bon gré mal gré entre ces bulles, le coeur égoïste
j'ai envie de voir plus loin pourtant
au lac, la foule se fait plus compacte
on se croise, on se frôle, on s'évite, sans se regarder
ma foulée se fait plus lourde
j'espère qu'il me reste du temps pour changer...

2006-10-14 21:16:56 : dans la peau d'un blogueur - 0 photo - 12 réactions

à chaque fois que je consulte mon blog, je ressens toujours cette petite pointe d'appréhension
même si ce n'est pas le nombre de réactions qui donne la qualité d'un billet, il m'arrive de me poser cette question existentielle
- et si je n'avais pas de réponses ?
près de neuf millions de blogs en France et moi...et moi...et moi
anonyme parmis les anonymes
qui, un jour, osa se découvrir devant des inconnus
pourtant, je n'étais pas "blonde à forte personnalité" ni celui "qui savait" en maître de la science infuse
je me rappelle de ces premiers mots
incertains
j'avais juste une petite expérience de philo qui me parlait de savoir être, de savoir faire et surtout de savoir paraître
je me réfugiais alors derrière un pseudo qui évoquait quelque chose de doux au touché et au gouté
assez ambigu pour attirer aussi bien les femmes que les hommes
mon personnage serait du genre anti-héros
traversant ma vie à la forrest gump sur un air forcément nostalgique
mais avant, je devais affronter le forum
ses tribus, ces codes et ses individualités affirmées
je me lançais dans la bataille sans états d'ame pour commencer à exister au milieu de cette étonnante communauté fluctuante où gravitait une majorité d'électons libres à la recherche d'improbables réponses
après avoir observé, tatonné, donné mon avis, j'ai commencé à poster tout en cherchant un style pour me démarquer
mais ces posts restaient sans réponses et je les voyais disparaitre sans appel dans les profondeurs de la liste
pour donner une identité propre à mon pseudo j'écrivais mon premier billet
-"dis papa...pourquoi tu cours ?!"
depuis, je fais un peu parti du décor...
je m'amuse à courir sur les mots et je fais réagir par une phrase jamais anodine
parfois des "invités" me demande qui je suis pour donner des leçons tout en croyant me la donner
c'est ainsi
tout le monde n'est pas égaux dans le débat d'idées
un mot mal interprété et le dérapage n'est jamais loin
comme dans toute société "bien pensante", il faut accepter d'affronter les regards tantôt compatissants tantôt critiques
conflit des générations, lutte des classes...
tout les stéréotypes ressurgissent et vous cataloguent impitoyablement
un petit conseil de blogueur
laissez aux dominants l'espoir d'y croire et aux dominés leur bon vouloir
dans cet envoutant jeu de cache cache virtuel ou la séduction est une arme, la victime n'est pas forcément celui qu'on pense
terrifiant non ?
pas plus que de lever les yeux dans la nuit et de regarder plus loin que les étoiles
au terre à terre qui fera remarquer que nous sommes sur un site de course à pied et non sur celui d'un club de rencontres
je lui poserais juste cette question à peine voilée
-sais tu vraiment qui se trouve et ce qui t'attends derrière cet écran ?
histoire fiction ou réalité exacerbée, a vous de juger...
je ne suis finalement qu'un blogueur parmis tant d'autre qui attends vos réactions comme une réponse à ses questions

à lire entre les lignes bien entendu...


Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net