La course à pied Les blogs courseapied.net : mielou

Le blog de mielou

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-02-12 13:16:23 : Solitude...fait de vivre à l'écart des autres, volontairement ou non


ce mot Solitude fait peur
j'aime ce mot...

les esprits chagrins qui prétendent me connaître pourraient trouver de l'inconvenance dans mes paroles

ce matin, dans ma sortie longue, ma pensée vagabonde
encore de trop, je présume

une petite voix sournoise me glisse à l'oreille qu'il y a pleins de jolies filles seules qui courent dans les bois

comment ose t'il !!!
lui, l'homme marié avec enfant !
ça en serait presque choquant...

c'est drôle de croire que ce forum est là essentiellement pour que l'on se donne des conseils de coureurs à pied

grattons un peu pour voir
pas trop fort alors (dit il avec insolence)
pour ne pas blesser...

bien sûr
on a tous un homme ou une femme de circonstance
pour prouver notre bien être
d'ailleurs nous ne venons pas ici pour le clamer haut et fort ?

mais que lisons nous entre les lignes
sinon une envie de rencontre

aurait on peur d'être seul même quand on est deux ?

sans ma rencontre avec celle qui m'accompagne je me serais perdu définitivement
et ma fille que je regarde grandir me claque ses vérités avec ses grands yeux chaque jour

pourquoi l'écrire
pourquoi le dire
si tout serait si parfait ?

ma foulée s'accélère
je suis serein
droit dans mes runnings
je file avec conviction

je vous vois tous en manque d'amour avec pourtant cet air de rien qui semblerait dire que tout va bien

en méconnaissance de cause j'ai un jour revendiqué ma solitude que j'estimais volontaire
je n'étais pas d'accord avec la majorité ambiante
et comme toute minorité frustée
je voulais imposer mon point de vue à tout ces mariés et ces couples remplis de certitudes
alors je narguais à coup de soit disant liberté insinuant presque le doute au bien fondé
dire maintenant que je n'avais pas tout compris est un euphémisme

01h30 que je cours
les premières bourrasques de vent arrivent
j'en termine avec ma sortie

je vais retrouver mon confort feutré
à l'abri de murs protecteurs
et retrouver les bras aimant de la tribu

comme d'habitude dirait l'autre...
effrayante habitude que l'on aime pas entendre en chanson

j'étais dans mon monde ce matin
seul avec mes pensées
à courir à travers bois
en imaginant croiser vos solitudes

je n'attends pas après la saint valentin
pour essayer de donner de l'amour
chaque jour
maladroitement souvent
j'essaye...

mais je n'ai pas à me justifier
ni vous d'ailleurs

la vraie solitude
c'est celle de ces gens
que l'on ne voit plus
à force d'avoir peur...

Les réactions

Par bonobo, le 2007-02-12 13:23:19
merci mielou.

Par FreddieC, le 2007-02-12 13:25:08
...La solitude est une tunique empoisonnée qui comme celle qu'Hercule endossa..grâce ou la faute à qui?...peut tuer...


...et la Solitude qu'on choisit enfin et qu'on enfile comme un "vieux" vêtement chaud...qui semble vous reconnaître...

Le bonjour sociable pourtant, vous va Sire LOup...

Par l'AB, le 2007-02-12 13:37:53
Qu'est-ce qui relie un cénobite à un anachorète ?
(C'est pas ma faute c'est la FC qu'avait lancé un défi pour la rime).
Tes pensées me rappelle l'histoire de cet amant qui courut tout Paris pour trouver des fleurs un jour férié, n'en trouva point, s'entêta, arriva tard au rendez-vous, les mains vides et n'osant avouer son échec, fut banal comme un mari, alors qu'elle espérait juste qu'il la prenne dans ses bras et lui susurre des j'taime à l'oreille. Incompris et malheureux de l'être, ils se tournèrent le dos, se disputèrent, cédant au final la place au vieux compagnon, qui vint sans fleurs mais avec des mots d'amour, un sourire complice et une tendresse qui ne s'embarrasse pas de pardons.

Par FreddieC, le 2007-02-12 13:44:36
...sourime...

Par roman1982, le 2007-02-12 13:46:03
on peut se retrouver seul sur certains chemins ... y en a un qui doit mener sur le forum pour que tout le monde si retrouve d'ailleurs...

c'est vraiment très joliement dit .
et tout est vrai dans ce que tu dis .

les yeux ne voient que ce que l'on peut toucher .

@+++

Par mielou, le 2007-02-12 14:13:24
je te renvoie le merci bonobo
tes mots laissés m'aident aussi...

je n'ai jamais croisé une femme à l'insolente solitude freddie
même dans ces temps reculés
ou j'étais fier d'être Seul...

tragédie l'AB
tragédie...
vieilliront nous ensemble ?
semble dire le vieux compagon

merci roman
ce qui semble vrai pour toi l'est beaucoup moins pour d'autres
et moi j'aime bien toucher des yeux ce que je n'aurais jamais
l'avantage ou le danger des mots
on ne doit jamais dire jamais
pourtant...

Par roman1982, le 2007-02-12 14:35:19
dire jamais c'est déjà toucher à la réalité
toucher avec ces yeux n'est pas permis à tout le monde , le tactile est bien plus futile qui n'y parait , et seuls les moins forts s'y laisseraient prendre ...
et puis la vie c'est une roue , un peu comme ce forum en perpétuel mouvement ...

Par Pépito, le 2007-02-12 14:38:24
Mes hommages de l'après midi, Mielou.

Par GGBI, le 2007-02-12 15:20:35
Seul on fini par s'ennuyer.
C'est vrai que beaucoup de célibataires aiment dire que c'est un choix de vie histoire de se persuader qu'ils ne subissent pas cette solitude.

C'est pas facile non plus lorsque l'on est seul de vivre entouré d'amis en couple.

Heureusement la rencontre n'est jamais loin pour celui qui arrive a prendre en main son destin.

Maintenant, avec femme et enfant tu sais apprécier ces moments de solitude que tu retrouve entre autre dans la course a pieds.

Bonnes courses mielou, et n'égare pas trop tes pensées vers toutes ces joggeuses du Dimanche. Elles ne courent pas aussi vite que toi et tu t'ennuierai a suivre leurs pas.

Par roman1982, le 2007-02-12 15:31:13
il y a des personnes pour qui la solitude est leur seul ami
il y a des personnes qui sont faite pour vivre en célibat
l'amour charnel n 'est pas le seul qui existe , il y a aussi l'amour tout court , que l'on peut conjugués par tous les temps , à toutes les personnes , au singulier , au pluriel ...
mais c'est par l'absence que l'on ce rend compte vraiment de ce qui nous manque

Par GGBI, le 2007-02-12 15:50:26
On reconnait le bonheur au bruit qu'il fait quand il s'en va.....

Par roman1982, le 2007-02-12 15:59:12
il fait beaucoup de bruit ? c'est ça ?

Par GGBI, le 2007-02-12 16:07:10
C'est une image Roman, tu peux l'interpréter par le bruit du chagrin qui te fait prendre conscience du bonheur que tu viens de perdre.

En rapport avec ta remarque sur "c'est par l'absence que l'on se rend vraiment compte de ce qu'il nous mamque".


Par Le Cri de la Carotte, le 2007-02-12 16:59:13
Ciao Mielou,
Paradoxalement nous n'avons jamais été aussi nombreux sur le vaisseau Terre, et de plus en plus de passagers souffrent de solitude.
Etrange époque multi-communicante.

Par ric², le 2007-02-12 19:00:25
Bon, Miélou, es-tu d’accord avec cette proposition : l’individualisme est un humanisme. L’individualisme c’est l’aboutissement d’une modernité où chacun peut trouver sa pleine réalisation, personnelle, amicale, amoureuse, etc. C’est la réussite de la démocratie où chacun à un statut de citoyen. C’est une société où sont valorisées les qualités de chacun, où chaque individu peut s’émanciper et s’affranchir des carcans familiaux, culturels, religieux. Nous pouvons appartenir à un même monde, une « commune humanité ». J’entends les pessimistes hurler « y a jamais eu autant de discriminations, de désolations, d'inégalités » : FAUX, c’est bien la victoire de notre liberté individuelle (conquise de haute lutte par les femmes notamment) qui nous permet de mettre en lumière les injustices.
Par contre quand tu dis « Bien sûr on a tous un homme ou une femme de circonstance pour prouver notre bien être ». Euh, là, je demande une explication de texte…

Par roman1982, le 2007-02-12 19:50:55
L'humanisme ?? j'aurais dit Universalisme ...

Par mielou, le 2007-02-12 20:23:56
hommage à toi aussi pepito, roi du roman photo !

j'ai apprécié cet espace de dialogue entre GGBI et roman
il n'y a pas d'age pour réfléchir sur la solitude
et vous l'avez démontré en toute courtoisie

eh oui le cri
rien que l'outil que nous utilisons actuellement pour communiquer en est la preuve
Internet peut rassembler des milliers de personnes et pourtant il n'est pas rare de retrouver une personne seule derrière l'écran
pire
il peut conduire à s'isoler de sa propre famille si on ne fait pas attention
difficile d'y faire la part des choses

sourire
beaucoup de gens pourtant se plaignent de l'individualisme ric²
j'ai une autre approche de ta proposition que je trouve libertaire
et un avis beaucoup moins tranché sur la question
pour l'explication
"mon homme" ou "ma femme" utilisé souvent par les nouveaux couples comme pour bien montrer à son entourage que l'on n'est pas seul
une façon de se rassurer sans doute...
mais ce n'est peut être pas l'avis de tout le monde
on ne s'affranchit pas de tout ces fameux carcans en claquant des doigts
on veut tous avoir d'atténuantes circonstances

Par Delphine, le 2007-02-12 20:37:08
Je marche seul
Dans les rues qui se donnent
Et la nuit me pardonne, je marche seul
En oubliant les heures,
Je marche seul
Sans témoin, sans personne
Que mes pas qui résonnent, je marche seul
Acteur et voyeur....

Ca fait du bien parfois de se retrouver seul pour se retrouver soi même.
Poser sa tête d'un côté, son coeur de l'autre et réfléchir...ou rêver.

Par Le Fonz', le 2007-02-12 20:41:59
Mes hommages Mielou !!!!

Par roman1982, le 2007-02-12 22:25:09
Le pire c'est d'être seul loin de soi même .

Par floflo, le 2007-02-12 23:53:31
Toujours aussi pertinent Mielou..
J'adore la serviette de plage !
Mais ça fait un peu cadavre dessiné à la craie non ? Est-il mort à force d'attendre ?

Par Enzo, le 2007-02-13 08:31:42
tu veux qu'on en parle Mielou ;-))

Par Runningirl, le 2007-02-13 08:34:44
Des mots vrais et touchants pour évoquer les moments de solitude que l'on se crée afin de mieux digérer le quotidien...
Est-ce ainsi que l'on tente désespérément de se construire un équilibre?
On ne sent pas aussi seul lorsque l'on continue à penser aux autres, et on a sans doute moins peur ....pour penser à soi...
Runningirl

Par mielou, le 2007-02-13 11:00:47
delphine
éternelle rêveuse...
et JJG pour lui rappeler
oui ça fait du bien...quand c'est volontaire...

the Fonz' et son impitoyable...numérique sont de retour à ce que j'ai pu apercevoir
tremblons !

il y a beaucoup pire roman...hélas

bonjour floflo
celui qui sait attendre ne meurt jamais vraiment...

entre nous...
non enzo !
par contre j'en connais quelques unes qui aimerait bien en parler avec toi
sourire

ta perception de ces mots montre beaucoup de vécu runningirl
ta pertinence t'honore

Par La Pépite, le 2007-02-13 16:38:09
Ah, Mielou, ce sens des mots..... Se sentir seul(e) à côté de l'autre ....est à mon sens bien pire qu'être seul(e) tout court.
Et puis, on peut être seul(e), mais tellement "rempli(e)" de la présence de ceux qu'on aime et qui nous entourent....

Par mielou, le 2007-02-13 18:22:40
Notre grand tourment dans l'existence vient de ce que nous sommes éternellement seuls, et tous nos efforts, tous nos actes ne tendent qu'à fuir cette solitude.
[Guy de Maupassant]

cela semble éternel la pépite
cela semble...

Par FreddieC, le 2007-02-13 21:17:21
...je crois que j'ai deux ou trois trucs à dire à ce sujet...
mais ...
panne de façons de dire...

Tu aimes bien semer des tempêtes dans la tête d'Autrui, Sire Loup,

..est ce que j'ai une tête d'autrui ?

..ouiiiii, bon , d'accooooord !!


..doucement , pousses pas hein ?!

Par Mika B, le 2007-02-13 22:21:56
Non Miel, arrétes de pleurer comme ça devant tout le monde.Non Miel, t'ais pas tout seul.C'est pas parcequ'une demi vieille,qu'une fausse blonde t'a claqué dans les mains.Non Miel t'ais pas tout seul,Miel, tu fais honte à voir,allez viens Miel,il me reste 3 sous,on va aller se les boire chez la mére Françoise, et si c'est pas assez il me restera l'ardoise.Non Miel t'ais pas tout seul. Le Grand J.

Par mielou, le 2007-02-15 14:11:30
j'adore vos solitudes
merci freddie
merci mika

Par PRunning, le 2007-10-18 20:05:16
Pas mal pas mal ce forum mais plutot que d'y rajouter des paroles de chanson autant mettre du Pagny

Là où je t'enmènerais aucun doute il s'inviterais pour nous élcairés !

je serais là à chaque fois que tu aura besoin de moi ! regarde là bas ! vers la route ! c'est là que je t'enmènerais, là où je t'enmènerais aucune peur ni aucun doute le monde est toujours en été, c'est là que je t'enmèrais pour te réchauffé et te protéger sans t'éttouffé, c'est là, que je t'enmènerais.....Hé ça l'fais hein ?

Cordialement 2'55

Par luchs 58, le 2008-08-13 21:36:27
tout les chemins conduise au forum .......

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


serviette de plage anti-solitude


Les 5 billets précédents

2007-02-09 12:40:16 : Le kilomètre de trop - 1 photo - 13 réactions


on se croyait fort
tout se déroulait comme prévu
puis la tuile
le coup de moins bien, la blessure, l'abandon...
terrible
la faute à pas de chance ?

à se complaire dans ses convictions
on a pas vu le vent tourner
eh oui
de face c'est pas comme dans le dos
pourtant
on le savait bien
qu'il ne faut jamais en faire trop

peine perdue
allez dire à un fumeur que c'est pas bon pour la santé et celles des autres
il acquiescera tout en ayant une cigarette à la main

en course à pied
on a beau parler de surentraînement
de tous les risques que peut engendrer une mauvaise pratique
c'est comme souffler dans un violon

on sait mais on fait
on y peut rien
on en a besoin

on peut se rassurer
en se disant que même nos idoles
ont connu un jour la défaillance

mais éluder le problème serait une erreur
on ne revient pas toujours de blessures
aussi bien physique que moral
il faudrait accepter de se remettre en question
pour mieux avancer
certes
les chevaux ont des oeillères
et ils galopent vite

ceux qui n'ont jamais fait le kilomètre de trop
ne sont pas des coureurs

pour avoir connu ces sorties de route
il est facile pour moi d'en parler
pour d'autres
cela sera toujours difficile

avouer ces faiblesses
c'est un peu se mettre à nu
mais cela est déjà une autre histoire

2007-02-07 14:19:28 : Besoin de vacances - 1 photo - 16 réactions


j'ai attendu la fin de l'averse blanche
avant d'aller m'essayer à l'exercice de style imposé
juste pour être bon figurant au championnat de cross Ile de france

un classique 12x300 sur piste
de la VMA courte
histoire de lâcher un peu les chevaux
temps prévu pour le 300 - 58"
récupération 50"

équipé gants et bonnet
je m'échauffe quelques minutes
6 lignes droites
puis c'est parti

sauf que je commence par un 400
j'en souris
on ne va pas bouder son plaisir
01'18 sans avoir l'impression

récupération 100m
soit une 30aine de secondes en footing
les 5 suivants en 58"-57"
les 5 autres en 57"-56"

je finis, bien sûr, par un 400
histoire de...
je me lâche en 01'14"

le genre de séance tonique qui vous redonne confiance

aujourd'hui
j'ai joué avec le chrono sans souffrir

apès ce dernier cross
je prendrais des vacances
quelque part en bord de mer
j'en ai un peu marre
du bois de vincennes

éphémère effet mer
le semi de paris c'est déjà demain

2007-02-05 14:30:52 : Etre à sa place - 1 photo - 21 réactions

hier encore
j'aurai pu me trouver moult excuses pour justifier une place que l'on pourrait considérer comme anonyme
prétexter une semaine difficile
en me plaignant de trop travailler la nuit
en accusant les amis de débarquer à l'improviste pour l'apéro la veille de la course
voir soupçonner ma propre fille de m'avoir contaminé avec ce charmant virus qui nous rend pas vraiment digne dans les toilettes
oui, j'aurai pu...
mais ces excuses sont nulles et non avenues
le simple fait de prendre un départ me classe dans la catégorie des gens en bonne santé
rien que pour ça
je considère nos petits bobos comme de la littérature
et comme j'aime écrire...
cela me rappelle cette fameuse course de quartier en 2002
un 8km confidentiel du côté de quimperlé
le jour où j'ai franchi premier et seul une ligne d'arrivée
pourtant j'étais loin d'être le favori
habitué aux places d'honneurs, j'ai bénéficié des circonstances de course
et su saisir ma chance
des stars absentes ou en méformes
des outsiders dans le doute
je n'ai pas laissé passer l'occasion
pour un gars en 34 au 10 kil c'était mon jour
pourtant
j'ai su rester à ma place
je savais bien que le week end prochain, les meilleurs me remettraient à la mienne
c'est ainsi
aujourd'hui
certains pourraient trouver ma place de 78ème au régionaux de cross vétéran zone Est d'ile de france bien loin du niveau espéré
là encore
je suis à ma place
j'ai bouclé les 10300m du parcours tout en relance de stains en 37'27"
pas de quoi pavoiser et pourtant c'est du 16,5km/h
au prochain tour à saint quentin
je me battrais sûrement pour la 150ème place
pour rêver de championnat de france de cross en vétéran, il faut émarger en moins de 3'20" au kilo
c'est vous dire que j'en suis loin
mais l'essentiel n'est plus là
croire en ses possibilités c'est beau, c'est bien
les assumer c'est beaucoup mieux
je n'ai plus envie de me comparer dans un miroir
en refaisant la course à coup de si j'avais su
non
cette semaine j'ai assuré le job
trinqué avec les potes
et serré dans mes bras ma petite conscience fatiguée
non
comme le disait si bien édith
je ne regrette rien
et même si, parfois, je râle d'injustices ou de fautes à pas de chance
je suis là sur mes deux pieds
et ça...
ça n'a pas de prix

2007-02-02 14:02:43 : Assis sur le banc... - 1 photo - 36 réactions


le temps s'égrène
sans appel

j'oublie souvent ma montre
quand je pars
sur les traces de ce passé

quand le besoin s'en fait sentir
parfois
je m'arrête
et je m'assois

je peux rester des heures
comme ça
à vous observer

je ne tente pas de comprendre
à quoi bon
je ne suis qu'un reflet

j'ai connu les balbutiements de la course sur route
ces années spiridons
puis les premiers grands rassemblements populaires
je fais partie de ces anonymes
qui ont traversé plusieurs générations de coureurs

de cadet à vétéran
j'ai jamais eu vraiment mon jour de gloire
mais j'étais toujours là
presque sans faire exprès

oui
j'ai couru un peu partout
un peu n'importe comment
un peu beaucoup aussi

en fait
je ne sais pas qui remercier
pour avoir ainsi durer

je n'ai pas de conseils à vous donner
je me contente simplement d'en recevoir

je ne suis qu'un coureur nostalgique
parmis tant d'autre
qui attend
qu'on l'emmène là bas
au bout du chemin...

2007-01-30 16:58:19 : il y a les premiers...puis il y a les autres - 1 photo - 15 réactions


comme la majorité d'entre vous
j'ai commencé par être les autres
il y avait les premiers puis il y avait nous
les populaires, les festifs, les inscouciants...
puis, je me suis pris au jeu
et de concessions en concessions
je me suis retrouvé parmis ces premiers
ma vision n'a pas changé
elle s'est juste éclaircie
moins de monde devant
plus d'espace pour s'exprimer
ce n'est pas négligeable quand on y pense

le problème, c'est de durer
on a beau dire
l'age n'est pas vraiment aidant sur ce coup là
pourtant
je continue à faire des concessions
sachant pertinemment que les autres me rattraperont

de toute façon
même les premiers sont en train de me semer
alors, je navigue
entre deux pelotons
en chasse patate comme dirait l'autre

il faudra bien se faire une raison
puis finalement
avec les autres
c'est pas si mal
quand j'y repense...


aujourd'hui
entrainement d'une future ex star de son quartier

15 minutes de footing
10 lignes droites

16 fois 300
le 300 à faire dans la minute
avec une trentaine de secondes de récup
soit 100m en petit trot

15 minutes de récup

avec ça
dimanche à stains
aux régionaux de cross vétérans
je devrais être dans le top 80...

comme quoi
il faut apprendre à relativiser

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net