La course à pied Les blogs courseapied.net : mielou

Le blog de mielou

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-04-24 09:22:57 : Le coureur aigri et bleu

il ruminait sa rancoeur tout en lacant ses runnings
le boss l'avait harcelé toute la journée
une histoire d'obligation de résultats, un grand classique
il avait attendu avec impatience mal contenue, la fin du boulot
enfin, la délivrance
après avoir surmonté une heure de transports en commun au milieu des mines fatiguées, il allait enfin revivre
cette passion de la course à pied était récente
lors d'une soirée un peu trop arrosé, il s'était vanté entre potes de pouvoir courir le marathon de Paris
le lendemain, il était parti à décat' s'équiper de la tête au pied
la première fois qu'il couru, ce fut le cauchemar
20 ans de sédentarisation, d'alcools et de cigarettes, couplés à une vie dissolue ne s'oublie pas en un footing
mais il avait persévéré
et contre toute attente s'était pris au jeu
ces copains avaient déjà jeté l'éponge alors que lui continuait inlassablement
enfilant les kilomètres jour après jour
oh, bien sûr, il se permettait parfois des écarts de conduite
sa vie de patachon reprenant parfois le dessus
mais ses excès diminuaient de façon significative
il avait perdu du poids, sa silhouette s'affinait
il était moins jaune et son haleine s'améliorait
cependant, il lui manquait quelque chose
ce soir, le moral n'était pas terrible
la douleur au genou était revenue, insidieuse
un sentiment de lassitude semblait s'emparer de ses convictions
derrière la fenêtre, la pluie et le vent s'étaient invités comme pour mieux l'inciter à rester derrière son écran d'ordinateur
une nouvelle addiction là aussi
il avait découvert courseapied point net et depuis était accroc au forum
il n'intervenait jamais mais suivait avec attention son évolution
il y avait aussi ce drôle de gars, mielou et ses d'histoires parfois compliqué à comprendre
ça le faisait marrer de temps en temps de le lire
puis il y avait aussi toutes ses filles que l'on espérait seules
après y avoir jeté un dernier coup d'oeil, il s'était élancé dans les escaliers de sa triste tour pour rejoindre le petit parc de verdure
mais les sensations étaient vraiment mauvaises
et les éléments s'en donnait à coeur joie, s'abattant sur lui comme un fait exprès
ça sentait le trop plein
la rage qui déborde
pour la première fois, il eu envie de s'arrêter
marcher enfin
et crier au monde entier que tout cela ne servait à rien...
c'est alors qu'il la croisa
elle semblait fragile dans sa foulée de souris
trottinant avec obstination dans le vent contraire
avec ces cheveux mi longs mouillés, elle était sublime
arrivé à sa hauteur, elle lui décocha un sourire resplendissant
scotché, il en resta interloqué
peu à peu le ciel se déchira pour laisser entrevoir l'espace bleu
sa vie ne serait plus comme avant à partir de ce jour, pensa t'il
puis ce parc n'était pas si grand que cela
la douleur avait disparu
la foulée devenait aérienne
oui
sa vie ne serait plus comme avant...

Les réactions

Par Montaigne, le 2007-04-24 09:35:34
Plusieurs lectures possibles pour ce billet mielousien. Rien que le titre, entre deux tours. J'ai connu moi aussi la rage de ne pas pouvoir faire la sortie prévue en semaine du fait d'une réunion bossienne non prévue, ou d'un "codir" ennuyeux qui se prolonge à cause d'un bavard amoureux de son propre verbiage. Quant à la définition de l'amour, elle vire trop souvent vers cette caricature. Mais le billet se termine en beauté. C'est l'esentiel.

Par romain, le 2007-04-24 09:43:23
salut MIelou ,
Wouahou , si tu écris comme tu cours , alors tu ne dois pas t'arrêter souvent , pour toi les pauses n'existent pas , les ponctuations sont fantaisies . Paradoxe , cela se lit parfaitement et avec plaisir .
L'amour donne des ailes .

Par Le Fonz', le 2007-04-24 09:43:27
Quelle chute !

Digne d'Albert C.... !

Par LINVITé, le 2007-04-24 09:53:01
ça sent l'autobiographie...

Par mielou, le 2007-04-24 10:02:17
bonjour Montaigne
si nous étions trop lisse ou trop policé notre vie ne deviendrait elle pas caricature ?

salut romain
tu sais, le dessin, il me semble le vivre parfois !
à un degré moindre, j'espère !

mes amitiés fonziennes, homme des bois
je ne serais pas à la côte baltard hélas
pas d'arrivée sur le stade sous la lune en ta charmante compagnie

ah, mon cher LINVITé
il y a effectivement des similitudes
mais tu connais le fameuse phrase
toute ressemblance etc etc....

Par l'AB, le 2007-04-24 10:02:32
Tu es un partisan du ternaire Miélou, l’homme, la femme et un médiateur, là le serpent, ici le forum, plus bas la télévision. La paire alcool et cigarette en couple avec la vie dissolue. Une trinité, une triangulaire comme on dit aujourd’hui. Et je partage tout à fait ton sentiment que ce sont les plus accros au forum qui lui causent le plus d’accrocs, pour mieux pratiquer le crochet ensuite, hein mon capitaine. La Sainte Trinité, c’est une histoire de vaudeville, exploitée à foison, et beaucoup plus riche que le caricatural « ciel mon mari » que l’on a retenu.
Alors Miélou, madame Miélou et… ?

Par mielou, le 2007-04-24 10:08:38
...leur poste de télévision ?
sourire

Par LINVITé, le 2007-04-24 10:19:17
Quand Vincent par ces écrits ne cesse,
Tirant l'énergie des alcools consommés,
Plutôt que des joggings pratiqués,
D'essayer de nous faire aimer un C.R.S.

Par mielou, le 2007-04-24 10:34:25
rires
essayer...juste essayer
entre convictions et certitudes
et nos propres préjugés
un CRS ne serait pas ce lièvre doté d'une carapace ?
et un libertaire juste un anarchiste refoulé ?
attention l'invité !
tu risquerais de m'aimer...

Par LINVITé, le 2007-04-24 10:48:16
Que nenni, de sa prose maladroite,
De sa rime comme de sa foulée qui boite,
Ne convainc l'INVITé éclairé,
Que la police qu'au Karcher ne fonctionnait.

Et comme les coups assénés du tonfa,
Mielou par les mots les autres écrasa.

Par FreddinCognito, le 2007-04-24 11:17:16
..transsubstanciation...

..Janus..

..Dr Loup...Mister garou..

trouver l'elixir efficace....

Par mielou, le 2007-04-24 12:05:52
la tragédie serait de justifier...
et on en perdrait le fil
à chercher des raisons dans ces certitudes on en oublierait que les mots peuvent être des armes redoutables
il faut savoir les manipuler à bon escient sous peine d'en devenir Victime

un simple sourire pourrait changer une vie
comme nous serions tenté de le croire dans cette petite histoire
un avis personnel ma foi

sans doute, beaucoup moins attractif q'une minorité voulant imposer par la force ses propres règles à une majorité que l'on traiterait presque de veaux
l'avantage des convictions c'est qu'on peut évoluer
pour les certitudes, je ne peux rien pour toi l'INVITé
sauf de compatir
mais là, se serait vraiment de l'insolence de ma part

pour freddomasquedeloup
tu sais bien que peut importe le flacon...

Par krusti, le 2007-04-24 13:28:36

J'ai beaucoup de tendresse pour les couples de personnes agées.
En fait une tendresse infinie, irrationelle.
Main dans la main, ça me touche beaucoup.
C'est pour ça que la photo ci-dessous ... Miélou... comme même, hein.... non ? On dirait que tu te moques de Papy-Mamie ;-))))

Les radicaux aussi ont le droit d'être libre.

Bien à toi mon Cyber-Miélou.

Par romain, le 2007-04-24 13:50:44
Hum ... je pensais que le Monsieur resté bouche béée de sensation à cause de cette télé mal placée :))
et la Madame qui fait "mince ce sera pas pour ce soir non plus"
à la longue on se demande si c'est le temps qui est si long que l'on s'ennuie , ou si au contraire c'est elle qui n'est pas assez longue pour ... bref , je m'écarte du sujet dézoulé :))

>>>> je sors >>>>

Par LINVITé, le 2007-04-24 15:29:53
A défaut de veau, le coureur tel un taureau,
Croyant voir sa patronne Alliot-Marie,
Eut une réaction physique irréfléchie (?),
Chérie, de Dieu tu es mon cadeau !
Courrons ensemble nos deux corps réunis.

Adieu, conviction, certitude et compassion,
Dorénavant chaque instant nous partagerons.

Course à pieds, invité..., seront manipulés,
Car par la force retrouvée,
Le MIELOU tel le loup garou,
A aujourd'hui réponse à tout...

L'insolence du sourire ou du rire,
Reste le bon paliatif au plaisir.

(télé oblige...!)

Par FreddieCatherine, le 2007-04-24 15:37:33
...bizarre ce Linvité me rappelle quelqun..quelque chose..


ça reviendra..

Par FreddieCatherine, le 2007-04-24 15:41:02
...bizarre ce Linvité me rappelle quelqun..quelque chose..


ça reviendra..

Par FreddieCatherine, le 2007-04-24 15:41:09
...bizarre ce Linvité me rappelle quelqun..quelque chose..


ça reviendra..

Par romain, le 2007-04-24 15:43:18
Freddie 3 !!! ils ont pas tournés le 4 encore ?

Par LINVITé, le 2007-04-24 15:49:19
Agatha Freddie...

Par mielou, le 2007-04-24 15:50:21
même dans la revue réponse à tout
je n'ai pas toujours trouvé mon bonheur...

pour le dessin
je mettrais ce couple entre deux ages
je trouve que krusti libre les vieillit bien vite

je dirais usés, déconnectés et les yeux dans le vague
sont ils déjà en train de regarder ce débat passionnant qui nous attends d'ici peu ?
la vision de romain est beaucoup plus imaginative
moins pessimiste en tout cas

j'ai montré ce dessin à madame mielou
ouf !
elle dort pas de ce côté
la morale est sauve
ou bien cachée

à moins que l'INVITé...

Par ric², le 2007-04-24 15:56:25
N’y suis pour rien Freddie, «fabuliser» est un sport populaire ouvert à tous.

Par romain, le 2007-04-24 15:58:57
débat passionnant qui nous attends ? hum ... je suis sceptique ...
mais que font leur mains cachées sous leur drap ? à qui revient la télécommande . Je trouve ce dessin résumant bien la parité : il n'y a pas que les hommes qui regardent la télé d'un air abêti :)))

Par Delphine, le 2007-04-24 15:59:37
Comme d'hab. Il y a du vrai surement mais c'est bien écrit.
Bonne continuation ;-)

Par LINVITé, le 2007-04-24 16:06:50
Tignous les a si bien croqués,
Ces 2 amants désormais blasés,
Par la CAP et l'amour désabusés,
Ils n'ont pas une gueule d'invité !

De MIELOU consultant sa moitié,
Pour de nos pensées tout doute oter,
Il est temps de passer à confesse,
Quelle est donc ta nouvelle maîtresse ?

Par krusti, le 2007-04-24 16:46:32

A la 2° visite c'est vrai qu'ils ne font pas si agés... Tout juste usés.

C'est sans doute que j'avais peur de m'y reconnaitre.... ;-))

Par Mika B, le 2007-04-24 19:43:45
Salo Miélou, Merde me suis trompé,
SALUT Miélou......
Comment connais tu ma vie,toi?
Tu bosses dans les services secrets?
Tu as tout à fait raison(c'est souvent)
Sauf pour les nanas.....
Au 1ér abord, c'est toujours sublime
C'est ensuite,que ça se gate...
Les directions se croisent et forment un X.( heu! j'ai voulu dire une inconnue)
à+ sublime miélou...........Mika

Par Montaigne, le 2007-04-25 08:59:10
Ouf ! Sauvé moi aussi, car Madame dort également de l'autre côté. Sinon, le programme en cours ? Heu, pour rester neutre, le MDP avec PM ... Et eux de se rappeler : tu te souviens quand nous courrions ensemble ?

Par mielou, le 2007-04-25 10:30:01
bonjour aux derniers intervenants

pour en revenir à la légende du fameux dessin de Tignous

j'ai envie de dire

Courir c'est :
ne pas toujours regarder dans la même direction..

Avis bien personnel ma foi

Par LINVITé, le 2007-04-25 15:19:33
Bonjour mielou,

Tes derniers propos confirment donc les miens: tu es un vrai coureur ! Coquin.

Par JC, le 2007-04-26 01:45:34
Tignous,wolinsky,jul,feu gébé,siné........et toute la bande des voyous de génie comme disait cavanna!
En voyant ce dessin j'ai l'impression de lire mon charlie du mercredi!
Un grand merci à toi Mielou!

Par skpxig kigtbnmq, le 2007-08-19 07:42:35
sktf xqinvwz zrnphmsft hkbcx ygvb xvzj vjmafhcg

Par skpxig kigtbnmq, le 2007-08-19 07:42:56
sktf xqinvwz zrnphmsft hkbcx ygvb xvzj vjmafhcg

Par rcxmaus fjsdvl, le 2007-08-19 07:43:01
szuovj mnflptvdq eiyc ipmrz bsav dzlctuxk vzcyueish http://www.zscp.snrlgfk.com

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)



Les 5 billets précédents

2007-04-21 10:39:13 : Le regard du loup selon l'agneau - 5 photos - 34 réactions

...Car vous ne m'épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l'a dit : il faut que je me venge...

Chaque mot à son importance
même celui que l'on pourrait croire le plus futile

l'AB, devin, qui n'est pas à un sacrilège près y trouverait même quelques coïncidences
tout en dégustant un sacristain avec un bon verre de vin

tout en sourire, Roman voudrait écrire la suite du lièvre et la tortue sur fond de liberté
avec de l'amour pour la route

tandis que Krusti s'inquiète d'un juste milieu qui ne peut être que concept
sauf si "juste" s'exprime sous forme insolente en opposant les extrèmes

FreddieCatherine s'interroge fort à propos sur les circonstances d'un tel billet sans pour autant prendre une mine
elle qui adore creuser, je vais lui donner du travail...

cette histoire de lièvre et de tortue à le mérite de faire ressortir du rare
Le Cri et L'Castor en témoignent par leur intervention
comment ? Le lièvre une fashion Victim ? que nenni !

approuvé d'ailleurs par sieur Enzo beaucoup plus lièvre que moi !
et confirmé par Kemalic qui s'adapte fort bien à la situation sur le coup

puis arrive le charismatique gérard...
défendant à juste(?) titre l'opprimée carapaçonnée
pourquoi parler ? puiqu'il faut faire avant de s'avancer
pourquoi répondre ? quand il suffit de tourner sa langue...
ou de lire parfois jusqu'au bout

c'est alors que surgit ric²
du fond de son propre bois
me poussant à la culture, l'animal !
utilisant des mots au gout de figues acides
provoquant ma réaction...défense oblige

une note de tolérance de PARISI calme mes pulsions vengeresses
tandis que l'inconnue ne se lasse pas de creuser...

et si la morale était qu'il n'y en avait pas ?
Marlène trouverait cela fort à son gout

c'est sûr que si le billet précédent était en fait un pamphlet polititique, vous retourneriez illico le relire rien que pour y trouver la faille

mais ne nous voilons pas la face
dans tout texte, dans toute image, on ne retiens en fait que ce que l'on veut retenir ou voir
nos convenances personnelles seront toujours plus importantes que l'intérêt général

vous êtes quelques uns et quelques unes à me lire sans répondre
je vous remercie de votre présence même secrète

pour les acteurs du post précédent
n'hésitez plus à me pousser dans ce que vous croyez être mes derniers retranchements
c'est dans la difficulté que j'ai toujours le mieux progressé
que ce soit runnings aux pieds ou tranquillement assis derrière mon écran il va de soi...


post-scriptum
une façon d'écrire n'est pas faire preuve de supériorité
même si le loup et l'agneau donne la raison du plus fort comme la meilleure
jouer avec les mots devient facile en fait
il faut juste (encore !) éviter de ne pas prendre la grosse tête
d'ailleurs
rien que de l'avoir pensé pourrait me faire passer pour une personne machiavélique
ce qui ne serait pas pour me déplaire finalement !

que l'on aime, que l'on aime pas et que l'on retrouve à redire
j'en suis aise

le pire serait l'ignorance...

2007-04-19 11:05:09 : Selon que l'on soit Lièvre ou Tortue - 1 photo - 24 réactions

j'ai toujours aimé ce débat
sûrement parce que je retrouve chaque jour dans vos regards un peu de cette fable qui me fait toujours sourire

nous sommes tous des lièvres ou des tortues de circonstance
entre une tortue compétitrice et un lièvre qui s'ignore, difficile parfois de trouver le juste milieu
affublés de grandes oreilles ou avec une maison sur le dos, l'habit ne fera jamais le coureur
et ce n'est pas nos exceptions que l'on décline à l'envi qui confirmeront la règle

une tortue aussi intelligente soit elle n'ira jamais plus vite que le plus bête des lièvres
sauf avec monsieur de la Fontaine
surtout quand il s'agit de courir sur les mots

on pourrait aussi parler du coureur compétiteur et du coureur loisir
même là
je ne suis pas sûr que les arguments avancés tiennent la route

que l'on se sente rassuré en pensant appartenir à une des deux confréries ne m'étonnerait pas
comme ce besoin de faire allégeance à la même famille

courir pour le plaisir ou pour ne pas vieillir
courir pour arrêter de fumer, de boire ou de mourir moins vite
nous avons tous des raisons que l'on estime valable pour se justifier

on peut aussi s'arrêter
et exprimer son "pas d'accord"
juste parce qu'on est rebelle ou qu'on aime pas ceux qui se prétendent des bien-pensants

oui
on peut pleins de choses quand on coure ou qu'on ne coure pas d'ailleurs
même trouver aucune morale à tout cela

c'est toujours mieux que d'être un Veau...
que l'on emmène sans résistance à l'abattoir

sur ce...
je pars m'aérer l'esprit
sans risque de marcher sur mes oreilles
et surtout sans carapace
il fait trop chaud rien que d'y penser

2007-04-14 17:25:05 : Pourquoi je n'aime pas le marathon de Paris - 1 photo - 21 réactions

Par jalousie vous croyez ?

A un clic près, j'aurais pu avoir gratos ce précieux sésame via la marque de voiture qui orne le fameux dossard
il suffisait de peu de choses
les raisons qui me pousse à ne pas participer à la grande messe de la course à pied semblent futiles
ma condition physique actuelle n'est pas faite pour me déplaire
de plus, en assimilé parisien, je bénéficie de tous les avantages pour en énerver plus d'un
j'aurais même pu jouer les chevaliers servants pour madame quand j'y pense
une balade au soleil avec une jolie femme dans l'une des plus belle ville du monde
le rêve !

pourtant
je n'ai pas valider l'inscription providentielle
à l'heure ou certains abandonnent sur blessures ou problèmes privés après de longs mois d'investissements personnels
moi, sans sourciller, j'ai refusé le cadeau
j'aurai pu prétexter la foule
trop de monde, trop de parisiens, trop de m'as-tu-vu, trop de trop quoi...
arguer d'une course commerciale axée sur le profit mercantile
j'aurais pu encore persifler longtemps sur cette épreuve
et vanter le contraire
en forçant le trait sur ces petites courses conviviales proches de la nature...
sauf que c'est pas mon genre de dénigrer
puis les petits oiseaux et les fleurs faut vraiment aimer
je ne me rappelle pas vraiment avoir vécu d'eau fraiche...

si je devais recommander un premier marathon c'est bien celui de Paris que je donnerais en premier
à faire au moins une fois dans sa carrière de marathonien pour se permettre de critiquer ensuite
les préjugés ont la dent dure
mais cela n'étonne plus non plus

si je n'aime pas le marathon de Paris ce n'est pas une raison pour ne plus le courir
une course de coeur
c'est un endroit, une sensation, un parfum
ou on aime se retrouver sans concessions
mais je n'ai pas ce petit gout d'inachevé qui donne envie d'y revenir
qu'importe le nombre de fois
il me manque juste l'envie

non, cette course n'est pas ma tasse de thé
pourtant je vais suivre le marathonien dans son périple, vibrer pour ces exploits, frémir dans ses défaillances
et le soir venu m'endormir sans regrets

le spectacle sera beau et les acteurs splendides
j'aimerais bien tous vous aimer sans exception
mais là aussi
j'ai comme un doute...

mon côté fleur bleue sans doute...
(sourire ironique)

je sais que certains vont trouver leur bonheur en lisant ce texte
le troisième degré, ils adorent !

c'est un peu comme ces films forcément biens parce que tout le monde le dit
on en parle tellement qu'on en perd la saveur de la découverte

avant d'écrire l'histoire
vivez là avec vos propres yeux

le marathon n'est pas qu'un chrono ou un cardio

si vous regardez vraiment autour de vous demain
vous découvrirez un autre Paris
et vous verrez alors plus loin que ces mots...

votre Serviteur

2007-04-06 12:42:32 : Pacte pour courir mieux : Les réponses - 1 photo - 21 réactions

je remercie encore les intervenants du dernier billet

mieux courir...
sommes nous vraiment prêt ?

on peut rester sans rien dire, attendre que ça se passe ou bien oser...
c'est un choix

comme celui qu'on fera bientôt
seul dans l'isoloir
où il faudra oublier toute l'agitation médiatique pour choisir la personne qui correspondra le mieux à vos attentes

mais je ne suis pas là pour faire de la politique
ni de la démagogie d'ailleurs
je ne suis pas là non plus, pour battre le record de posts ou savoir si mon blog est populaire
je n'ai aucune prétention que celle que l'on me prête

j'aurais aimé un débat participatif sur la question
mais je n'ai pu faire passer le message sur le forum
diverses raisons sûrement...

sans être un texte engagé ou militant le Pacte pour Mieux Courir reste avant tout un état d'esprit

c'est pour cela que je vous réponds personnellement

RIRI
tu as bien fait de souligner la femme la plus DESIRABLE du monde
beaucoup ont pensé la plus BELLE...
entre ces deux mots l'imagination peut glisser
la première de ce classement en fait, était BEYONCE
mais tu trouveras ton bonheur avec ce lien

http://neufportail.plurielles.fr/femmes/people/zoom-people/0,,3390388-VU5WX0lEIDQwMw==,00-qui-est-femme-plus-desirable-monde-.html

je n'oublie ces dames
elles jugeront sur pièces

http://neufportail.plurielles.fr/femmes/people/zoom-people/0,,3383531-VU5WX0lEIDQwMw==,00-homme-annee-classement-dix-premiers-.html

RODIE
la fameuse tactique du savoir paraître
bien vu rodie
les préjugés ont la dent dure
je suis bien placé pour le savoir !

F@BIEN
rires
ce n'était pas un vote tu sais
courez pour moi...pour me permettre de créer ces petites histoires même si je peux avoir l'imagination débordante parfois

SERGE92
chemins, traces...
si un seul sourire peut rendre une vie meilleure pourquoi s'en priver ?
même si la réalité est autre, même si on le sait...

LE FONZ'
je chante très mal tu sais
je me disais bien que tu serais attiré par la plastique particulière de miss scarlett
un pressentiment...

L'AB
De la Fontaine était un Moraliste
loin de moi ce pouvoir !
pour toi ce clin doeil
extrait de sa dernière fable:

Magistrats, Princes et Ministres,
Vous que doivent troubler mille accidents sinistres,
Que le malheur abat, que le bonheur corrompt,
Vous ne vous voyez point, vous ne voyez personne...

dernier vers :
Puisse-t-elle être utile aux siècles à venir !
Je la présente aux Rois, je la propose aux Sages :
Par où saurais-je mieux finir ?

FREDDIE
que je brille ou que l'on me pique
il faudra bien un jour descendre de ce piédestal que je me suis dessiné
confidentiel, je reste
que dois je gagner pour être connu ?
sourire

ROMAN1982
naturel et impulsif
tu tires et tu vas au résultat dans la foulée !
tu es assez impressionnant roman
on appelle cela un caractère entier non ?

DELPHINE
j'aime bien quand tu bavardes
j'apprends en même temps dans chacune de tes anecdotes
toi, on peut dire que tu cours vraiment pour moi...

MARLENE
sourire
pas de critères pour moi marlène
je serais incapable de parler beauté sérieusement !
par contre, dire pourquoi un simple sourire en croisant peut améliorer une vie...oui !

LAURENT
je crois que ta réaction confirme parfaitement ma réponse à marlène...

GINETTE
je penses que si tu me voyais en vrai tu n'aurais plus aucun complexe !
rires
j'ai rajouté georges sur le billet précédent
ps: je confirme
écrire c'est vraiment pas évident !

GGBI
salut à toi
moi c'était une femme (au semi de paris)
mais elle devait courir plus vite que moi sans doute !
je te l'accorde, la plus belle femme du monde c'est la tienne...après la mienne bien sûr...


RIC2
si les RIC1 n'étaient pas là...
j'aime ton côté subversif
il évite de donner à ces tableaux que l'on estime beau leur image idyllique
il m'évite aussi de tomber dans la routine candide que l'on aimerait me voir rouler
j'en apprends plus avec toi
c'est normal, je le suis plus que tu ne le crois...

PARISI
ne t'inquiètes pas parisi
je n'en doute pas !
courir mieux ne veut pas dire être parfait non plus
un petit geste de temps en temps suffit parfois à voir sa vie autrement...

EMMA PEEL
un peu de retenue quand même emma !
ne va déclencher des émeutes sur les lieux de tes footings !
pourtant dans l'instant
par ce simple sourire, tu as changé quelque chose dans la pensée de ces coureurs
même toi
puisque tu y repenses maintenant...

POUSSINTX
là, tu me mets des complexes
car les abdos c'est pas mon fort !
j'ai mis un lien à riri pour les différents classements
sinon il y a zizou
il est pas mal zizou non ?
puis j'avais pas de photos de ton "hom"...

REFREDDIE
tu sais exactement ce que tu veux...
arrête de faire la difficile !
sourire
attention....tu craques...

CALOU
tu as l'esprit calou
le fameux esprit spiridon
"que les spectateurs deviennent acteurs et que le sport soit l'affaire de tous..."
avec pour devise "la perf d'accord...la fête d'abord..."

MALICIEUX
moi aussi j'aime bien shakira...
étonnant non ?


pour en savoir plus sur ce soit disant pacte si vous ne l'avez pas lu

http://mielou.courseapied.net/billet.php?idbillet=3383

2007-04-04 12:03:08 : COUREZ POUR MOI !!!...ou le Pacte pour mieux courir - 4 photos - 24 réactions

BONUS
2 photos rajoutées pour éviter la polémique !

AVERTISSEMENT
pour ceux que la lecture rebute
j'ai mis les photos de femmes et d'hommes désignés les plus désirables du monde 2006
je ne suis pas responsable du sondage encore moins du résultat
mais la question n'est pas là n'est ce pas ?


Coureuses, coureurs
l'heure n'est pas si grave rassurez vous
et loin de moi l'idée de vous concocter un programme bien défini
pas d'obligations de résultats
au contraire
juste une réflexion sur notre passion commune

La course à pied a évolué avec son temps
et nous nous sommes adaptés en conséquence
pourtant
il nous arrive d'oublier certains aspects de ce sport

abordons l'Image que l'on véhicule par nos comportements

il est illusoire de vouloir faire changer une société sous prétexte que si je cours je suis forcément un type bien
il ne s'agit pas non plus de fixer des règles ou de prôner la bonne moralité
juste d'écouter et de faire preuve de bon sens

je suis loin d'être parfait dans ma vie quotidienne et je m'en rends bien compte tous les jours
alors, tant bien que mal, j'essaye de m'améliorer
non pas pour arriver à l'excellence mais pour me dire qu'il suffit parfois de peu de choses...

quand je pars m'entrainer dans le bois de vincennes avec ou sans montre, je croise certains d'entre vous
concentrés, ailleurs ou enfermé dans leur bulle comme une protection
je n'ai pas de soucis avec l'ipod ou le MP3
tant que le coureur équipé ne se retrouve confronté à un risque extérieur
un VTT qui arrive vite, un chien qu'on n'entend pas...
bien sûr, la musique n'est pas la même quand on l'écoute que d'une seule oreille
mais comme on pourrait dire...une oreille avertie en vaut deux

il m'arrive aussi de faire un petit signe amical ou un sourire de politesse sans plus de succès à vrai dire
mais je m'y suis habitué
je me rappelle de ces phrases prémonitoires
ne pas dire bonjour à un inconnu
sauf si c'est une jolie blonde, ou brune voir un triathlète super bien foutu
j'en aurai presque des complexes
ah, ce monde de séduction !
par principe, je réponds toujours à celui qui m'adresse ce bonjour
j'ai l'impression comme ça de faire partie de la même famille

famille que je retrouve souvent le dimanche
sauf que là c'est pour faire la course

c'est étonnant comme les comportements changent dans un sas de départ
je suis POUR les sas préférentiels
je n'ai rien contre le sas populaire mais je ne me suis jamais imaginé me planter devant les meilleurs pour ne pas être géner en me disant qu'il courent bien assez vite pour revenir devant
le plus incompréhensible pour moi
c'est quand les personnes s'invectivent en début de course dans la bousculade d'un gros départ
personnellement, je garderais tout cet influx nerveux pour la fin de course !

d'ailleurs, en fin de course il n'est pas rare d'assister à des combats parfois épiques de mâles dominants
pestant pour un frottement dans un final à l'arrache
par contre
quand il s'agit de sprinter une charmante dame pour la 230ème place, permettez moi d'être perplexe
je veux bien parler de parité mais quand même...et la galanterie dans tout ça ?

restons sérieux
pour en revenir à la parité
je ne peux que constater le courage de certaines féminines qui gèrent leurs enfants le mari la maison et leur job sans sourciller ou presque
abrité derrière le travail de l'Homme forcément plus dur et ma relative expérience en matière de taches ménagères, il m'arrive de faire le dos rond quand madame décide de courir
en matière de concessions, je remarque une certaine réticence de ma part à m'investir comme il se devrait

puis il y aussi ce regard des Autres
qui ne comprennent pas (ou ne veulent pas comprendre) cette énergie à vouloir se dépasser
dialogue parfois difficile à la limite de la tolérance
qui nous pousse à agir pareil en reprochant à ces personnes leur sédentarisation excessive

nous avons tous nos raisons
tous nos convictions
et sûrement pleins de certitudes

je parlais d'évolution

de confidentielle, la course populaire est devenue festive puis commerciale
il existe encore des exceptions qui ne confirmeront pas cependant la règle
les grands rendez vous ont pris le pas sur l'Esprit convivial
chacun peut encore y trouver sa place mais c'est le comportement qui change

ce qui amènerait à dire
que du moment qu'on paye un service on se doit d'être traité en conséquence
c'est pour cela que l'on assiste parfois à des scènes qui ne remontent pas le niveau
que l'on s'étonne alors de voir le bénévole considéré comme un valet
que de trouver presque normal de râler sur l'organisation avant même le départ !

on pourrait parler de phénomène de société
de donnant donnant
mais pour faire la part de choses, je crois qu'il reste encore du travail

je n'endosse pas un débardeur pour faire le mariolle
j'estime que le respect à une place importante dans toute démarche personnelle
on ne fait pas avancer en critiquant systématiquement ce qui nous convient pas
mais pour voir plus loin que ses runnings encore faut il en avoir...

les idées ne manquent pas
les difficultés pour les appliquer non plus

les premiers mots qui me viennent à l'esprit

RESPECT
pas seulement de son adversaire du jour
mais aussi de l'organisation et de ses bénévoles
à comprendre dans le sens RECONNAISSANCE
pas celui de SOUMISSION ou CRAINTE que les esprits chagins aiment me rappeler

TOLERANCE
dans notre capacité à admettre le point de vue d'autrui et à avoir cette ouverture d'esprit nécessaire pour comprendre l'extrème sans pour autant l'approuver
l'exercice le plus difficile à mes yeux

FRATERNITE
oui, je sais...
LIBERTE EGALITE FRATERNITE
on connait le refrain
mais connait on vraiment le sens ?

je cours
je suis comme vous
ni meilleur, ni pire
je me pose juste une question
peut on courir MIEUX ?

Un président ne sera jamais élu à 100 pour cent des votants
Moi non plus !
heureusement...

comment savoir si ce n'est pas bon si tu n'y goutes pas ?
que de souvenirs
pourtant, je ne suis pas prêt à manger n'importe quoi seulement pour savoir

on à tous une approche différente de la course à pied
logique, cartésienne ou philosophique qu'importe

il suffirait de dire que ces mots c'est du blabla
une littérature pour bien pensants et passer son chemin

il suffirait de croire
que cela ne changera rien car c'est la vie
et qu'on n'y peux rien
que c'est ainsi depuis toujours

mais si demain
dans le bois de Vincennes
au détour d'un chemin
un sourire, un seul, illumine mes foulées
il me suffira de peu

pour Espérer...

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net