La course à pied Les blogs courseapied.net : mielou

Le blog de mielou

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-09-14 15:22:43 : le traileur n'est pas un coureur

Il suffit d'une phrase pour enflammer un post

Créer la bonne polémique

un vrai sport national, cette polémique
domaine privilégié du troll
mais peut on lui en vouloir ?

Avec notre faculté à plonger dans le débat sans fin
comment pouvait il en être autrement ?

je me suis amusé à jouer
au pour et contre
c'est fou comme on peut aller loin sans avancer

j'en ai lancé des pierres
j'en ai trouvé des excuses
même qu'à la fin
je ne savais plus ce que j'avais gagné
mais perdu
ça, oui !

pour faire la morale
il faut avoir connu l'immoral

on aime parler de collectif
avec nos yeux d'individuels

qui sommes nous vraiment ?
seuls, derrière nos écrans

je me souviens que le diable avait été un ange, avant...

quand je serais grand
je serais coureur
ou marcheur
ou menteur...

et si je m'arrête
ça sera surement parce que je suis mort

au moins
une excuse valable
pour me taire enfin...

le traileur n'est pas un coureur
ça tombe bien
moi non plus !

Les réactions

Par angelo, le 2007-09-14 15:29:13
Un trailer est un coureur qui se penche dans les côtes.
Un coureur penche vers le trailer quand il est dans une côte.
Une côte qui penche préfère le trailer au coureur.

Par Belon, le 2007-09-14 15:33:46
Salut Mielou,
Je ne comprends plus rien à la vie: tu es un coureur, un traileur, un troll, un menteur....
J'ai trop mal à la tête!!!
amitié
@ +

Par mielou, le 2007-09-14 15:51:40
bonjour cher angelo
les mots sont de retour alors
toujours la cause et ses effets
Celle de clamart qui descend dans le bois de meudon est bien raide aussi

salut Belon
c'est ma période réfléchissante
certains pourront t'en parler...
sourire

Par GGBI, le 2007-09-14 15:53:05
Doit en conclure que l'on est soit coureur soit menteur.

ça tombe bien, je suis un coureur.
A moins que ce ne soit un mensonge.

Par mielou, le 2007-09-14 15:57:33
une vue de l'esprit qui se discute GGBI
sourire
n'est ce pas le but ?

Par L'Castor Junior, le 2007-09-14 16:07:55
Lucifer : porteur de lumière...
Un ange passe.
Court-il ? Traile-t-il ?
Je n'ai jamais aimé courir et ai toujours dit que je ne courrai jamais.
C'est peut-être pour ça que je fais des trails, de temps en temps.
Mais j'y prends du plaisir, quoi qu'il arrive, et c'est bien là l'essentiel.
J'en prends aussi à te lire, mielou : sois en remercié !

Par mielou, le 2007-09-14 16:20:38
bonjour à toi Castor
tu explores une autre voie
et tu la racontes à ta façon
et là
c'est moi qui te remercie

Par une lectrice discrete, le 2007-09-14 16:27:57
mon pauvre ange ...

Par mielou, le 2007-09-14 16:43:37
sourire
ma riche lectrice ...

Par fredsfgs, le 2007-09-14 16:45:10
ange déchu...

Par mieloup, le 2007-09-14 16:56:56
oui mais...
pas déçu

Par fg, le 2007-09-14 17:01:44
non dessous...

Par Marlène, le 2007-09-14 19:14:16
Moi j'aimerais bien creuser sur "le diable avait été un ange, avant..." tu sais combien je suis curieuse...

Par mielou, le 2007-09-15 10:52:49
du moment qu'ils soient chics fg...

bonjour marlène
nous sommes des anges en naissant
avant qu'un diable vienne nous chuchoter à l'oreille...
la curiosité n'est pas un si un vilain défaut en fait...

Par Le Cri de la Carotte, le 2007-09-15 10:54:56
Esquisse de la course d'un trail de plume d'ange.

Par mielou, le 2007-09-15 11:12:58
jolie vision le cri

Par Brinouille, le 2007-09-15 11:14:11
Quand Mielou ne court pas...il pense.

Par PARISI, le 2007-09-15 12:30:51
Bonjour MIELOU !!!

Je suis pas mal occupé ces derniers temps mais je te lis toujours avec plaisir !!!

A+++

PARISI

Par gérardM, le 2007-09-15 13:33:09
bonjour Mielou,
c'est pourtant très simple,
un traileur qui marche est un marcheur
un traileur qui court est un coureur
un traileur qui alterne marche et course est un traileur.
Ils sont tous des sportifs respectables , il n'y a vraiment pas de quoi alimenter une polémique, juste un débat sympathique.
Sportivement
gm

Par mielou, le 2007-09-15 20:19:18
sourire
j'essaye, brinouille
j'essaye...

bonsoir parisi
heureux de te revoir parmi nous
j'ai cru t'apercevoir sur une photo dans le dernier jogging international
un sujet sur issy les moulineaux, il me semble

bonsoir gérard
pour moi, courir est un état d'esprit
et, bien sûr
je suis pour le débat constructif...

Par Delphine, le 2007-09-15 21:38:27
Mielou coureur, marcheur, traileur, menteur, penseur, mais grand coeur...Pfff, il est l'heure que j'aille retrouver mon doux rêveur :o)
Bises à toi

Par mielou, le 2007-09-17 22:19:21
et toi, delphine ?
deviendrais tu aussi rare ?

Par Delphine, le 2007-09-18 09:26:27
Coucou,

Journées assez chargées en ce moment :o)
Mais là, je vais lire ton nouveau blog, histoire de bien commencer la journée :o)

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)



Les 5 billets précédents

2007-09-12 11:15:56 : La côte du cimetière - 1 photo - 31 réactions

On a tous notre côte préférée
forcément la plus dure

je ne suis pas ici pour comparer ni confronter
car il y aura toujours un escaladeur de mont blanc pour me prouver le contraire

On me parlait souvent de cette côte sur les contreforts du bois de vincennes
je croyais la connaitre
mais je disais oui, surtout par politesse

Ce matin
j'ai changé mes habitudes
bien décidé à affronter son terrible dénivelé

c'est fou comme l'imaginaire agit sur les sens
j'aurai pu être presque déçu

Elle n'est pas redoutable, loin de là
je la trouve même bucolique
un spot sympa pour ceux et celles qui aiment jouer dans le dur

dommage qu'elle ne soit pas marquée tous les 100m
comme celle du côté de gravelle

j'y reviendrais pourtant
pour m'amuser à croire que je suis bon en montée

car, comme je le disais plus haut
on a tous notre côte préférée

n'en déplaise aux montagneux
dans les plaines
on sait rêver aussi...

2007-09-07 13:05:16 : J'ai couru avec un ballon de rugby - 1 photo - 25 réactions

Le rugby, c'est pour les virils
tout le monde le dit
alors, quand je dis que j'aime le rugby
tout le monde rigole
Moi, le freluquet avec un ballon ovale entre les bras
il y a de quoi arracher des sourires de compassion

c'est vrai
j'ai pas le profil
j'ai beau courir vite
si le balèze me chope, c'est clair, je suis mort.
Encore faut il qu'il m'attrape
mais ça c'est l'histoire qu'on aime se raconter

Je me suis souvent senti frustré
quand les musculeux s'organisaient leur partie entre eux
bien sûr
je n'étais pas invité
trop maigre qu'ils disaient
bien sûr
c'est pas partout pareil
j'ai dû tomber sur les moins bons

mais, bon
je m'en suis remis
puis, le foot
c'était pas si mal

Sélection naturelle
même si le rugby est une grande famille
pleine de respect
c'est sur le banc que l'on vous met
quand le physique ne suit pas

Je pourrais bien me dire que tous ces internationaux
de cette formidable coupe du monde
je les prends tous sans exception sur un 10 bornes
un ballon à la main s'ils veulent
Mais ça reviendrait à dire
que moi aussi
j'ai des p...... de préjugés !

Finalement
ce n'est pas une question de poids
plutôt une question d'envie

ce soir
je serais devant ma télé
tout coureur maigrichon que je suis
Pour voir les hommes forts se mêler, se démêler
pour aller aplatir l'offrande en terre promise

ouais !
j'suis fan de rugby
ça fait rire du monde
Mais quel plaisir
si j'en énerve certains...

2007-09-04 14:17:58 : L'esprit Club - 1 photo - 14 réactions

J'ai beau retourner la question dans tous les sens
il m'est difficile de dire pourquoi j'ai l'esprit Club

nous avons tous mille et une raison d'être ou ne pas être

Mon maillot rouge sur les épaules
il m'arrive de prendre le temps de la réflexion
de me dire pourquoi cet attachement

on parle souvent de cet esprit de clocher
cette pointe de chauvinisme pour la défense d'une couleur
cela fait sourire, certains
mais, moi, j'ai toujours l'émotion quand flotte mon drapeau...

je ne cours plus après le chrono depuis que je sais que je ne le rattraperai plus
cela fait si longtemps que je me mélange aux pelotons que j'ai l'impression de m'y fondre
ma VMA, je l'ai oublié au détour d'une course, sur une piste inconnue mais si familière pourtant.

je n'ai rien à gagner, beaucoup plus à perdre.
parfois, je m'étonne de mon obstination
mais c'est là, à l'intérieur.

Cette année encore, j'ai repris une licence
pour une ville, pour une couleur
pour quelques cross, pour quelques courses
épreuves anonymes ou populaires, qu'importe si j'ai l'ivresse...

j'aurai pu la jouer perso
me dire que je cours pour moi en définitive.

oui, j'aurais pu...
comme quoi, on peut mal se connaitre.

Demain,
sur la piste, dans la boue, sur les chemins incertains
je serais simplement là

avec mon débardeur rouge rayé de blanc et mes 3 lettres sur la poitrine
cherchant dans le regard de nos jeunes espoirs
l'esprit qui me fait avancer...

2007-08-31 16:44:19 : Carnet de route - entre saint Jorioz et Duingt - 2 photos - 18 réactions

On à tous un "spot" de course à pied

Des sentiers côtiers de la Bretagne aux contreforts des alpes, en passant par ces beaux chemins qui musardent à travers champs

même si j'ai un faible pour le Finistère et sa côte rustique, je ne dédaigne pas me rappeler mes footings sur l'ile d'Ouvéa
c'est pour cela que j'ai envie de vous parler de tous ces lieux
rien que pour le plaisir

Aujourd'hui, j'ai emmené mes "scott comp" du côté du lac d'Annecy, à saint Jorioz plus exactement.

L'endroit est charmant et forcément touristique, il réunit toutes les conditions pour pratiquer son sport favori dans de bonnes conditions.
Une piste cyclable ouverte aux coureurs avec kilométrage indiqué, des sentiers aux bords du lac pour musarder dans un décor exceptionnel avec vue sur la montagne imprenable ainsi que des routes et chemins de 9 à 15% serpentant dans les hauteurs du village.
bref, le terrain de jeu idéal pour revenir dans les meilleurs dispositions pour la rentrée.
Bien sûr, vous ne serez pas à l'abri de ce fameux temps changeant en montagne qui vous rend l'orage parisien pas si impressionnant que cela finalement ou alors de cette charmante maman aux rollers indécis poussant fastidieusement son premier enfant dans une poussette 3 roues tout en rappelant son deuxième sur un vélo 4 roues de bien rester sur la droite et tout cela au milieu d'un peloton désordonné de bons et de moins bons rouleurs sans oublier nos sympathiques randonneurs de plats qui n'ont pas encore remarqué que la route était plus belle quand on s'élevait et je ne vous parlerais des conducteurs du soixante 14 qui semble maitriser la vitesse excessive sur les jolies petites routes sinueuses.
hormis ces petits détails, vous trouverez votre bonheur en ayant le choix de 3 allures différentes.
Dans le sentier des roselières serpentant le long du lac, j'ai trouvé l'endurance entre les joncs et vue sublime sur les dents de Lanfon
Sur les crets du coin j'ai pu faire travailler mon petit coeur dans des montées à vous arrêter de courir
et pour finir j'ai pu fractionner sur la piste cyclable tout en prenant bien soin de courir à contresens
Un petit bonjour à notre dame du lac abritée dans sa grotte à duingt à qui je rendais visite à chaque sortie endurance
une montée pas longue (3mn maxi) vraiment casse patte mais pour un décor exceptionnel sur le lac d'annecy ça valait vraiment l'effort.

Pour ceux qui aiment courir en vacances saint jorioz semble l'endroit fait sur mesure
pour les nageurs vous trouverez des températures comprises entre 20 et 24 degrés pour une eau de très bonne qualité
pour les randonneurs montagneux, il est clair que vous trouverez le chemin le mieux approprié à vos envies.
Etant un piètre nageur frileux au genou instable, je me suis contenté de courir
J'imagine que pour un triathlète, le bonheur est par ici...

Sur ces quelques lignes, je vous souhaite une bonne rentrée sportive
pour ma part, ce sera surement à la sucycienne(94)sur le 8km le 23 septembre

ps: Je sais, ce n'est pas du mielou dans le texte
mais j'ai bien le droit d'être académique parfois
puis, bientôt, je porterais des lunettes au grand désespoir de ma fille
Un peu de sérieux ne me fera pas de mal...

Photos extraites de www.hautesavoiephotos.com

2007-08-16 17:46:08 : J'ai couru avec narcisse - 1 photo - 17 réactions

C'était un soir, ou le vent me renvoyait l'écho de mes foulées
Près d'une mare, il m'attendait, pour me parler de lui.
Flatté, je commençais à lui raconter ma vie de coureur de bon niveau, mes espoirs, mes envies, mes déceptions...
C'est à peine, s'il me regardait.
Il avait dans ses yeux cette arrogance hautaine.
Vexé, je lui demandais ses références pour que l'on puisse comparer.
Dans ses paroles, il avait le sens grandiose de sa propre importance.
Ses records présumés l'emmenait vers des succès illimités que je ne pouvais prétendre.
Seuls, ceux du haut niveau savaient et pouvaient comprendre.
Il était unique et spécial en son genre.
Pour ne pas arranger, il était insolemment beau et tout le monde semblait acquis à sa cause.
Une pointe de jalousie traversa mon esprit.
Qui était il pour se la raconter à ce point ?
Il ne savait même pas ce que j'avais endurer pour en arriver là.
Nous étions déjà revenu à la mare.
Il me demanda, alors, sans sourciller, ce que je pensais de ses exploits.
Remonté, prêt à le crucifier sur place
j'allais lui répondre
quand un rayon de lune éclaira l'étendue d'eau
Le reflet me renvoya, impitoyablement, ma propre image.

Narcisse avait disparu.
Il ne restait que moi
moi et cette terrifiante certitude...

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net