La course à pied Les blogs courseapied.net : mielou

Le blog de mielou

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2009-06-18 13:46:23 : Le coureur, cet Homme qui inspire le respect...

Il y eu d'abord ce sédentaire bipède qui, un matin en se grattant le ventre (mou, de préférence), décida de revenir aux origines ancestrales où il fallait courir pour survivre.
On ne va pas refaire la course à pied, chacun d'entre nous est en mesure de le faire, pas vrai ?

Mais voila cet ange vertueux qui vient, les ailes moralisatrices, nous prêcher sa bonne parole.

Je "ne cours pas" pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour cette entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse… "je cours" pour moi.

cette citation détournée n'a pour but que de provoquer, mais encore ?
comme une évidence, le coureur n'est que le reflet d'une société, avec ses codes, avec ses influences.
Nous ne serons jamais que le standard des gens bien comme il faut, respectant notre prochain tant qu'il n'empiète pas notre bulle
Qu'on accuse le soleil, l'organisateur, le porteur de gobelet...qu'importe, du moment que le dossard est accroché, je suis l' Homme qui inspire le respect.
On aura beau ressortir toute la science infuse, déclamer nos belles littératures, rien nous oblige à y croire.
Il faisait chaud, je ne sentais pas le sable et j'ai jeté mon gobelet par terre.
Qui suis je, alors, aujourd'hui, pour la jouer moralisateur ?
Surement un de ces gars, perdu dans la foule compacte et anonyme, qui n'a trouvé que cette excuse pour ramener sa tronche d'égocentrique patenté en début de gondole.

Les réactions

Par le voleur de bouteille, le 2009-06-18 13:51:01
allez hop une bouteille pour ma gueule, les autres allez vous faire foutre !

Par le bénévole, le 2009-06-18 13:52:51
plus jamais la course du chateau, trop de cons !

Par Full Power , le 2009-06-18 14:02:17
Salut mon pote Mielou !
C'est moi le plus beau et le plus doué en tout genre !

Par Raviteau, le 2009-06-18 14:05:21
Gobe les mouches.

Par , le 2009-06-18 14:06:36
Oui mais toi t'as pris le temps de te mettre raz l'asphalte pour le prendre en foto, c'est pas rien.

Par ric², le 2009-06-18 14:12:06
Je me souviens plus, à l’origine c’est « chanté » par Worlds Apart ou J²G le truc du « standards, des gens bien comme il faut » ? Merçi.

Par Chipie, le 2009-06-18 14:22:53
cé moi la plus belle !

Par bac filo, le 2009-06-18 14:23:24
et oui c'est bien aujourd hui, ça se voit

Par mieloup, le 2009-06-18 14:25:08
héhé
l'homme au carré qui refuse l'obstacle nous la joue amnésique

"Je te donne toutes mes différences
Tous ces défauts qui sont autant de chances
On sera jamais des "standards", des gens bien comme il faut
Je te donne ce que j'ai, ce que je vaux"

je te prends quand tu veux au karaoké

Par mieloup, le 2009-06-18 14:27:28
quand aux péroreurs patentés, répondez donc à cette question
Est-il absurde de désirer l'impossible ?"

A noter que je ne cours pas en brooks donc je ne peux être foncièrement mauvais

Par Montaigne, le 2009-06-18 14:38:47
Tout l'idéal écologique dans cet à-côté de la CAP : un gobelet en plastique écrasé sur l'asphalte.
Ceci étant, on a pas inventé non plus le vélo recyclable. Misère !

Par Zorbi, le 2009-06-18 14:40:22
Est-il absurde de désirer l'impossible ? :
Un challenge intellectuel presque tentant.

Et si on parlait du sable entre les orteils ?
Car le voila le vrai PB avec les tongues urbaines.

Rappel !

La tongue urbaine
tu la tiens dans ta main
Tu as l'détonateur
Meme quand tu es en sueur

La tongue urbaine
c'est toi elle t'appartient
Si tu laisses quelqu'un
renifler son parfum
C'est la fin.

Par Parieur, le 2009-06-18 15:03:39
ça donne quoi à votre challenge alors?

Par picsou , le 2009-06-18 15:07:15
je suis trés doué en vma !
le plus performant également .

Par ric², le 2009-06-18 15:46:00
Désirer l’impossible, pourquoi pas, mais réaliser le meilleur, Brooks Running Incorporated le fait tous les jours. Par exemple, ils vont sortir début 2010 la « Green Silence », une tatane de compèt’ simplissime avec seulement 26 composants (contre 54 en moyenne pour les modèles comparables de la concurrence). Plus de 75% de ces composants sont issus de matériaux recyclés. Les lacets, leurs œillets, le mesh, la doublure, la languette sont fabriqués à partir de bouteilles en plastique, ce qui nous renvoie à la photo illustrant ton billet. Ce recyclage permet de réduire de moitié la dépense énergétique nécessaire à la fabrication, ½ litre de pétrole en moins par paire de pompe. Les teintes, les colorants et les colles utilisées sont non toxiques et inoffensifs pour les enfants chinois employés à la production. Une fois passée leur vie aux pieds des performeurz en quête de PB, la semelle, les mousses et l’intérieur de cette petite merveille seront dégradés 50 fois plus rapidement qu’une sketba habituelle et le résidu de cette dégradation est sans conséquence pour le milieu naturel. Un pur argument marketing segmentant me dirais-tu ? Non, bientôt ces principes de « durabilité » (<- trouver un autre mot) seront La demande des consommateurs. Et Montaigne circulera sur un vélo au cadre en bambou.

Ah, et au fait, la Green Silence sera aux couleurs de l’ASA…

Par ASA, le 2009-06-18 16:28:34
allez les rouge et blanc
spéciale dédicace à Auguste (mais si, Auguste Delaune )
:)

Par picsou, le 2009-06-18 17:06:28
quel honneur, on usurpe mon identité :)
Hélas, je ne suis pas doué en VMA mais je ne demande qu'à apprendre.
Pour en revenir au sujet du post, il faudrait que tous les "râleurs" soient bénévole au moins une fois sur une course, vous verrez, ça rend humble.

Par Poopa, le 2009-06-18 17:21:53
Depuis la bavure à Mielou (un CBR, soit un coup de boule rotatif) plus de Rasmu...

Que fait la police?

Par l'AB, le 2009-06-18 17:38:41
Tu as toute la raison Picsou ! Marre de ces râleurs patentés qui tuent la profession par excès d'opportunisme. A trop râler, on devient inaudible et c'est un silence de mort qui risque de s'installer.
Je plaide pour le râle d'amateur, voire le râleur bénévole, dont l'agonie ne vit pas au crochet de la société.
Il faut, pour être percutant, que le râle soit rare, qu'il déchire et gronde comme le tonnerre : "Ô râle, ô désespoir, ô vieillesse ennemie...etc". Or, si le râle abonde, et avec son corollaire, le râleur des courses populaires, il est clair que l'agitation devient confusion, et la confusion révolution, qu'il faut apaiser à grands coups de jets d'eau pour retrouver un étiage de râle conforme à l'expression démocratique des courses à pied.
Alors que le râleur amateur, qui se promène cahin-caha avec son petit panier de provisions, son bâton de pélerin et sa gourde de gourmet, ne nuit pas à un environnement que nous souhaitons durable, en tous les cas en Gaule.
Bref, chassons les râleurs du temple de la cap, et faisons place au râle divin, gratuit, et sans engagement ni garantie.

Par Montaigne, le 2009-06-18 17:39:16
Mince, la chaussure écolo en gobelet de ravito ! Pour réduire le cycle (encore) de production, y'a pu qu'à boire dans sa godasse usée.
Et pour le vélo, au moins, on saura d'où viennent les coups de bambou.
Merci pour cet exposé magistral (comme toujours), Maître ric² !
Enfin un sursaut de qualité sur ce Forum en loques.

Par La bouteille, le 2009-06-18 18:20:11
serge92, rend la bouteille!!
tudiou!!

Par Rick12, le 2009-06-18 19:12:14
@ric2:
" pour les enfants chinois employés à la production. "
encore un beau poncif....
et y aura toujours des ignorants pour les reproduire...!

Par Congo, le 2009-06-18 20:10:02
Bien sûr c'est certain les entrepreneurs Chinois sont parfaitement respectueux des règles de travail, sécurité, repos, conditions, âge, etc. C'est bien connu. Soupir....

Par sacha, le 2009-06-18 23:23:25
ça deveint lourd tous ces pseudo et messages on comprends plus rien dès fois on peux même pas laisser un message dans des blog interressant je ne vois pas l'utilité de continuer à communiquer dans ces sinitres conditions!
elle est bien la photo mais j'arrive pas à décodé le message,
cela dit, il parait qu'il y a de l'eau sur mars???

Par E.T., le 2009-06-18 23:30:26
De l'eau sur Mars tout à fait je confirme.
http://alibaba0.free.fr/blog/images/illustrations/eau-sur-mars.jpg

Par Sachien, le 2009-06-19 07:39:47
Sacha tu plaisantes j'espère ?

Par cosimo, le 2009-06-19 18:34:43
merci pour l'info !
je sais qui se cache derriére cette i.p.

Par sacha, le 2009-06-20 23:07:17
j'arrive pas comprendre ton texte mais je pense avoir une idée quand tu pose la question existentialiste du qui suis-je? à mon avis tu as courru les France à Ambrézieux et avec la chaleur tu as abandonné? c'est ça? faut comme même être sport et reconnaitre ses faiblesse c'est tout la définition du sport.

Par sacha, le 2009-06-20 23:10:16
et pour le gobelet sur la voie publique sache que je vais le dire à daniel cohn bendit et sa bande de marsien.
lol

Par Marlène, le 2009-06-20 23:42:38
Bonsoir Mielou,
Et la coureuse...?

Par Philo, le 2009-06-22 12:35:28
Sacha cherche pas à comprendre Mielou, il cherche constamment à la ramener avec sa pseudo prose philosophique à deux sous, je en sais pas s'il comprend lui-même ce qu'il écrit ni dans quels bouquins ils piochent ses phrases

Par Socrate, le 2009-06-23 13:03:30
J'ai bien le petit Mielou, c'était un bon disciple.

Par Maître Capello, le 2009-06-23 19:55:58
M. Philo, vos faites beaucoup de fautes en une seule phrase.

Par Maître Capello, le 2009-06-23 19:57:19
M. Philo, vos faites beaucoup de fautes en une seule phrase.

Par Retardataire, le 2009-06-23 20:07:33
quand aux péroreurs patentés, répondez donc à cette question
Est-il absurde de désirer l'impossible ?"

Il est possible de désirer l'absurde c'est sûr.

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)



Les 5 billets précédents

2009-05-29 11:12:39 : Chemin vert - 1 photo - 27 réactions

Il y avait bien ce petit chemin qui longeait le château d'eau et qui s'en allait à travers les champs de colza.
On ne refait pas le coureur des villes, alors je suis parti voir, histoire de dire.
Au loin, la traverse semblait monter dans un bosquet. Plus j'approchais, plus j'entendais la nature.
Une ligne verte repartait sur le village, tandis qu'une trace incertaine continuait vers la forêt.
J'ai choisi la solution de facilité.
Sur la petite route bombée qui serpentait vers les premiers toits, j'ai retrouvé mes appuis et la vue du clocher m'a rassuré.
En traversant ces habitations bourgeoises aux pelouses soignées, je me suis rappelé cette enfance à la campagne et ces fermes d'antan ou on partait chercher le lait avec son pot en riant d'insouciance.
La réalité a balayé l'image idyllique, aujourd'hui la boulangerie a disparu comme tous les commerces.
il reste bien l'église, la mairie et son parking mais l'âme s'est envolée.
Il y a bien encore ce chemin qui part dans la verte avec ces traces de tracteur mais on ne refait pas l'homme de la ville.
Je suis remonté dans ma voiture sans un mot.
la civilisation m'attendait, comme toujours.

2009-05-25 13:12:59 : Lettre à Rasmu®© - 1 photo - 51 réactions

tu m'aurais presque manqué, "mon ami"
depuis le temps que tu erres sur courseapied.net, il fallait bien te dédier un post rien qu'à toi
ce midi, en consultant le journal de chez Victor, j'ai eu cette idée lumineuse de t'écrire une fois pour toute, histoire de flatter ton égo si mal connu du grand public
grâce à ton génie, pourtant, nombre de posteurs ont définitivement quitté le circuit et j'imagine que tu en éprouves une petite fierté
certains ont cru que nous étions ennemis, quelle drôle d'idée...je préfère le terme adversaire qui sied mieux à ton personnage
tu as sans doute imaginé que tes infos distillées pouvaient avoir un effet sur ma vertueuse personne
effectivement, elles me font beaucoup sourire surtout quand je joue à la vierge effarouchée et que tu es persuadé, si naïvement, d'avoir touché ta cible.
certes, je n'ai pas la culture du mépris aussi chevillé que toi quand je m'exprime, sans doute une question de valeurs, à chacun sa famille et son éducation, mais j'avoue qu'à travers tes travers je découvre d'autres facettes de ma personnalité et ce n'est pas plus mal
te mettre un bon vieux CBR* de la mort n'aurait jamais servi ma cause de toute façon
je préfère t'avoir à mes pieds, mon beau et gentil BROTOR**
83.152.93.xxx restera une légende sur ce forum même quand tu auras disparu, vaincu, évidemment, par des plus malins que toi mais sache que tu disposes d'un lieu de vie incroyablement tolérant sur le post de chez Victor et que ça me rassure de te savoir ici

Bien entendu, pas de droit de réponse, c'était fatal
ah si, j'oubliais...je te décerne le titre de boulet de l'année avec la photo qui va bien et je t'emmerde, il va de soi...
respectueusement



*CBR - Coup de Boule Rotatif
**BROTOR - BROchet à queue de casTOR

2009-05-04 10:37:01 : Coureur en crise - 1 photo - 22 réactions

Il parait que c'est mondial, que tout le monde est touché, que notre société va mal...j'hésite à m'acheter les dernières shoes, celles qui courent plus vite mais avec classe, évidemment.
Entre les pro Adidas et les anti Nike, il y aura toujours une Kalenji pour calmer les révolutions et ce n'est pas les marchands du temple qui s'en plaindront
N'empêche que les prix des courses explosent et que nous sommes de plus en plus nombreux à prendre le départ comme pour oublier le temps de quelques foulées, cet environnement que l'on appréhende suivant la chaine que l'on regarde le soir.
Il y a bien quelques contestataires qui rêveraient de bloquer l'entrée du dernier D4, histoire de radicaliser le mouvement mais celui ci est éternel, sauf blessure mortelle
Des coureurs plus intelligent que les autres, il y en a pleins les cimetières, c'est pour cela que j'ai opté pour la douleur diplomatique, histoire de prendre une retraite discrète
Si j'avais eu le niveau, je serais devenu entraineur de passion et j'aurai converti les plus motivés à courir nus dans Paris, mais voilà, le coureur, en majorité, est cartésien
Depuis, pour afficher ma minorité, je bois de la vodka, je mange des cacahuètes et je cours en coq sportif
Il me reste bien mon camarade rasmu pour me prouver quotidiennement son amour mais je doute que ce personnage puisse apporter une amélioration dans le nouveau paysage qui se dessine
Tiens, j'ai bien envie de jeter ma vieille paire de NB à la tête de notre ministre des sports, histoire d'afficher mon mécontentement
d'ailleurs, c'est qui, au fait, notre ministre des sports ?


PS: J'ai, comme une évidence, ouvert les commentaires pour mieux censurer, eh oui, c'est la crise, il faut bien s'adapter

2009-04-16 16:03:49 : L'Homme qui ne courait plus - 1 photo - 0 réaction

On se rappelle toujours les premières foulées, celles qui vous font entrer dans le cercle de ceux qui savent.
ces premières courses qui nous entrainent inexorablement vers d'autres chemins.
Toucher l'horizon, ne sont que des mots égoïstes que jettent les éternels rêveurs car, au détour de l'inévitable carrefour, la réalité vous rattrapera sans autre convenance.
On ne vit pas impunément sur ses acquis, c'est un lièvre qui l'aurait dit à une tortue, il y a bien longtemps.
Combien de ces coureurs qui ne le sont plus, avons nous oublier sans nous en rendre, vraiment, compte ?
Cet Homme qui ne court plus c'est toi, c'est moi, c'est elle, c'est lui et nous le savons trop bien.
c'est, sans doute, cela le pire
savoir tout en baissant les yeux...

quelques phrases personnelles histoire de bousculer les évidences
j'ai censuré les commentaires publics par respect pour mes lurkers
Une rumeur parlera, sans doute, d'un méchant troll qui croyait posséder le pouvoir de faire taire les gens
je suis au regret de lui apprendre qu'il n'a pas fini de me lire.

Amicalement
et sourire à celles et ceux que je croise sans prétention

2009-04-05 16:41:20 : J'ai fait le MDP - 0 photo - 15 réactions

ça m'a pris, comme ça, ce matin, pendant un footing banal.
Il était 11h03, quand j'ai aperçu les derniers qui longeaient l'hippodrome. La route était bien assez large pour partager quelques foulées avec les oublié(e)s qui ne finiraient probablement pas cette course. la plupart marchaient sans grande conviction malgré ce soleil revigorant, déjà plongés dans leur terrible moment de solitude. Pas ou peu d'encouragements au KM16, endroit hallucinant avec sa camionnette calcinée et son petit orchestre qui poussait machinalement le marcheur à courir, à se surpasser une fois encore mais pour combien de temps...
le faux plat qui suivait était devenu une montagne pour ces futurs abandons en puissance. Si seulement quelques un(e)s pouvaient me faire mentir. Le 17ème s'annonçait déjà, avec sa musique plus festive et cette brésilienne à dossard qui esquissait un pas de danse au grand bonheur de quelques spectateurs hilares.
11h13, je quittais leur chemin de croix, sans un geste de compassion ni un mot d'encouragement
Courir c'est égoïste, je le savais trop bien et ce n'est pas ces quelques minutes qui me prouveraient le contraire

message personnel :
pour ceux qui m'ont vu, non pas sauter à l'élastique, mais sur une photo perdue d'un semi, sachez que je suis de retour sur le macadam
un écureuil pourrait presque en témoigner
quand à mon retour sur le PRT des vieux, il n'est pas encore à l'ordre du jour mais pas à exclure non plus

je vous souhaite un bon dimanche et un lundi au soleil

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net