La course à pied Les blogs courseapied.net : mielou

Le blog de mielou

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2009-07-25 11:13:35 : courir à l'instinct c'est toujours pour faire bien

Janvier 2001, quelque part dans un champ de labour finistérien, je glisse, je patauge, je ne vois plus rien, je ne suis que boue mais je m'en fous, je cours nu ou presque
une vieille paire de running, un short flottant et la maillot du club, à quoi bon compliquer ? le temps et sa montre futile devient inutile dans ce combat
pourtant, cette image est illusoire, le coureur compétiteur passe obligatoirement par cette technologie embarquée
Tous ces entrainements au cardio après avoir mesuré et calculé ses plages mini et maxi, toutes ces séances à la seconde près, sur une piste homologuée...non, l'instinct n'a rien à voir pour celui qui pense progression.
Aujourd'hui, équipé d'un petit bijou qui calcule la distance et la vitesse en temps réel, je me facilite la vie, je cours dans un fauteuil au grand dam de mes détracteurs et ça me plait bien
Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation, non ?
bien sûr, que je me moque de ces théories à la seconde si importante, de ces prévisions et de leurs projections qui garantissent le temps
j'ai assez d'échecs à mon palmarès de coureur de quartier anonyme pour me permettre de critiquer les spécialistes de la suffisance qui croient savoir
ce sont eux les vrais mytho, les fameux donneurs de leçons qui vous parleront obligatoirement de votre égo pour se justifier
l'instinct, c'est de faire fi de tout cela, de prendre la course en cours de route et d'aller défier même si on a pas le niveau
courir est jeu...dommage que de plus en plus l'oublient...

Les réactions

Par , le 2009-07-25 14:12:26
courir en chaussure à coin carré ça devait pas être simple.

Par rasmu, le 2009-07-26 14:31:14
alors le perdreau, tu cours encore ou tu regardes le tour de france dans tes charentaises ?

armstrong dopé
mielou dopé

tous dopés !

Par wooof, le 2009-07-27 10:05:08
le loup est de retour, planquez les brebis !

Par prose de mielou, le 2009-07-27 13:07:49
ou comment ne rien dire en quarante lignes

Par mieloup, le 2009-07-27 17:06:12
quel plaisir de retrouver mon ami à la cervelle de colibri et ses remarquables commentaires
j'ai été peiné d'apprendre ton bannissement et je trouve cela bien dommage
je te souhaite un prompt rétablissement cher rasmu

Par Rasmu, le 2009-07-28 10:38:57
je t'emmerde le poète raté Mielou

Par Thierry Raland, le 2009-07-28 10:50:00
Haaaaaa ces 2 là ne passeront pas leurs vacances ensemble.

Par mieloup, le 2009-07-28 11:12:42
je t'aime, moi, rasmu
sans toi, je n'existerai pas
encore merci
bisou

Par ah, le 2009-07-28 11:25:10
les photos sont tout de même toujours bien choisies je trouve

Par sacha, le 2009-07-28 23:23:30
<Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation, non ?<

on r'connait ceux qui non pas fait la 6000D!

j'aime assez ta dernière phrase et l'ensemble de ton messsage c'est vrai iln'y a que les blaireaux qui courent après le temps.


Par AH, le 2009-07-29 09:23:14
Sacha, retourne en terre sainte!

Par gm, le 2009-08-14 16:48:06
le temps passe, les idées changent, c'est la maturité, l'expérience, on ne court plus pour les mêmes raisons, à quoi bon courir au cardio, à la seconde près, avec l'âge, on court uniquement pour conserver un semblant de forme, l'instinct a pris la place des grandes illusions.
Il y a un temps pour tout, pour l'espoir de progresser, ensuite pour la volonté de ne pas régresser, et enfin pour le seul plaisir d'être encore capable de courir, gentiment, juste pour ne pas quitter le navire.
Oui, c'est bien de courir, à tout âge, mais il faut savoir garder sa raison et ne pas faire n'importe quoi, n'importe comment, juste avoir du bon sens et pratiquer avec sagesse (poil aux ...)
gm
qui poursuit son chemin, gentiment et surtout sereinement, en s'éloignant du bruit.

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)



Les 5 billets précédents

2009-06-18 13:46:23 : Le coureur, cet Homme qui inspire le respect... - 1 photo - 35 réactions

Il y eu d'abord ce sédentaire bipède qui, un matin en se grattant le ventre (mou, de préférence), décida de revenir aux origines ancestrales où il fallait courir pour survivre.
On ne va pas refaire la course à pied, chacun d'entre nous est en mesure de le faire, pas vrai ?

Mais voila cet ange vertueux qui vient, les ailes moralisatrices, nous prêcher sa bonne parole.

Je "ne cours pas" pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour cette entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse… "je cours" pour moi.

cette citation détournée n'a pour but que de provoquer, mais encore ?
comme une évidence, le coureur n'est que le reflet d'une société, avec ses codes, avec ses influences.
Nous ne serons jamais que le standard des gens bien comme il faut, respectant notre prochain tant qu'il n'empiète pas notre bulle
Qu'on accuse le soleil, l'organisateur, le porteur de gobelet...qu'importe, du moment que le dossard est accroché, je suis l' Homme qui inspire le respect.
On aura beau ressortir toute la science infuse, déclamer nos belles littératures, rien nous oblige à y croire.
Il faisait chaud, je ne sentais pas le sable et j'ai jeté mon gobelet par terre.
Qui suis je, alors, aujourd'hui, pour la jouer moralisateur ?
Surement un de ces gars, perdu dans la foule compacte et anonyme, qui n'a trouvé que cette excuse pour ramener sa tronche d'égocentrique patenté en début de gondole.

2009-05-29 11:12:39 : Chemin vert - 1 photo - 27 réactions

Il y avait bien ce petit chemin qui longeait le château d'eau et qui s'en allait à travers les champs de colza.
On ne refait pas le coureur des villes, alors je suis parti voir, histoire de dire.
Au loin, la traverse semblait monter dans un bosquet. Plus j'approchais, plus j'entendais la nature.
Une ligne verte repartait sur le village, tandis qu'une trace incertaine continuait vers la forêt.
J'ai choisi la solution de facilité.
Sur la petite route bombée qui serpentait vers les premiers toits, j'ai retrouvé mes appuis et la vue du clocher m'a rassuré.
En traversant ces habitations bourgeoises aux pelouses soignées, je me suis rappelé cette enfance à la campagne et ces fermes d'antan ou on partait chercher le lait avec son pot en riant d'insouciance.
La réalité a balayé l'image idyllique, aujourd'hui la boulangerie a disparu comme tous les commerces.
il reste bien l'église, la mairie et son parking mais l'âme s'est envolée.
Il y a bien encore ce chemin qui part dans la verte avec ces traces de tracteur mais on ne refait pas l'homme de la ville.
Je suis remonté dans ma voiture sans un mot.
la civilisation m'attendait, comme toujours.

2009-05-25 13:12:59 : Lettre à Rasmu®© - 1 photo - 51 réactions

tu m'aurais presque manqué, "mon ami"
depuis le temps que tu erres sur courseapied.net, il fallait bien te dédier un post rien qu'à toi
ce midi, en consultant le journal de chez Victor, j'ai eu cette idée lumineuse de t'écrire une fois pour toute, histoire de flatter ton égo si mal connu du grand public
grâce à ton génie, pourtant, nombre de posteurs ont définitivement quitté le circuit et j'imagine que tu en éprouves une petite fierté
certains ont cru que nous étions ennemis, quelle drôle d'idée...je préfère le terme adversaire qui sied mieux à ton personnage
tu as sans doute imaginé que tes infos distillées pouvaient avoir un effet sur ma vertueuse personne
effectivement, elles me font beaucoup sourire surtout quand je joue à la vierge effarouchée et que tu es persuadé, si naïvement, d'avoir touché ta cible.
certes, je n'ai pas la culture du mépris aussi chevillé que toi quand je m'exprime, sans doute une question de valeurs, à chacun sa famille et son éducation, mais j'avoue qu'à travers tes travers je découvre d'autres facettes de ma personnalité et ce n'est pas plus mal
te mettre un bon vieux CBR* de la mort n'aurait jamais servi ma cause de toute façon
je préfère t'avoir à mes pieds, mon beau et gentil BROTOR**
83.152.93.xxx restera une légende sur ce forum même quand tu auras disparu, vaincu, évidemment, par des plus malins que toi mais sache que tu disposes d'un lieu de vie incroyablement tolérant sur le post de chez Victor et que ça me rassure de te savoir ici

Bien entendu, pas de droit de réponse, c'était fatal
ah si, j'oubliais...je te décerne le titre de boulet de l'année avec la photo qui va bien et je t'emmerde, il va de soi...
respectueusement



*CBR - Coup de Boule Rotatif
**BROTOR - BROchet à queue de casTOR

2009-05-04 10:37:01 : Coureur en crise - 1 photo - 22 réactions

Il parait que c'est mondial, que tout le monde est touché, que notre société va mal...j'hésite à m'acheter les dernières shoes, celles qui courent plus vite mais avec classe, évidemment.
Entre les pro Adidas et les anti Nike, il y aura toujours une Kalenji pour calmer les révolutions et ce n'est pas les marchands du temple qui s'en plaindront
N'empêche que les prix des courses explosent et que nous sommes de plus en plus nombreux à prendre le départ comme pour oublier le temps de quelques foulées, cet environnement que l'on appréhende suivant la chaine que l'on regarde le soir.
Il y a bien quelques contestataires qui rêveraient de bloquer l'entrée du dernier D4, histoire de radicaliser le mouvement mais celui ci est éternel, sauf blessure mortelle
Des coureurs plus intelligent que les autres, il y en a pleins les cimetières, c'est pour cela que j'ai opté pour la douleur diplomatique, histoire de prendre une retraite discrète
Si j'avais eu le niveau, je serais devenu entraineur de passion et j'aurai converti les plus motivés à courir nus dans Paris, mais voilà, le coureur, en majorité, est cartésien
Depuis, pour afficher ma minorité, je bois de la vodka, je mange des cacahuètes et je cours en coq sportif
Il me reste bien mon camarade rasmu pour me prouver quotidiennement son amour mais je doute que ce personnage puisse apporter une amélioration dans le nouveau paysage qui se dessine
Tiens, j'ai bien envie de jeter ma vieille paire de NB à la tête de notre ministre des sports, histoire d'afficher mon mécontentement
d'ailleurs, c'est qui, au fait, notre ministre des sports ?


PS: J'ai, comme une évidence, ouvert les commentaires pour mieux censurer, eh oui, c'est la crise, il faut bien s'adapter

2009-04-16 16:03:49 : L'Homme qui ne courait plus - 1 photo - 0 réaction

On se rappelle toujours les premières foulées, celles qui vous font entrer dans le cercle de ceux qui savent.
ces premières courses qui nous entrainent inexorablement vers d'autres chemins.
Toucher l'horizon, ne sont que des mots égoïstes que jettent les éternels rêveurs car, au détour de l'inévitable carrefour, la réalité vous rattrapera sans autre convenance.
On ne vit pas impunément sur ses acquis, c'est un lièvre qui l'aurait dit à une tortue, il y a bien longtemps.
Combien de ces coureurs qui ne le sont plus, avons nous oublier sans nous en rendre, vraiment, compte ?
Cet Homme qui ne court plus c'est toi, c'est moi, c'est elle, c'est lui et nous le savons trop bien.
c'est, sans doute, cela le pire
savoir tout en baissant les yeux...

quelques phrases personnelles histoire de bousculer les évidences
j'ai censuré les commentaires publics par respect pour mes lurkers
Une rumeur parlera, sans doute, d'un méchant troll qui croyait posséder le pouvoir de faire taire les gens
je suis au regret de lui apprendre qu'il n'a pas fini de me lire.

Amicalement
et sourire à celles et ceux que je croise sans prétention

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net