La course à pied Les blogs courseapied.net : mielou

Le blog de mielou

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2009-08-14 10:26:31 : L'exercice de style imposé

Tout coureur patenté devrait connaitre l'histoire entre celui qui coure pour vivre et celui qui vit pour courir.
La blonde est voluptueuse, le coureur moins mais cela ne semble pas émouvoir le coach.
Cette illustration, que l'on modèle à sa convenance, ne sera jamais le fruit d'un hasard et son interprétation qu'une pure spéculation personnelle.
Le sourire de cette femme invite à l'effort et l'homme à la montre le sait bien. Dans ce ménage à trois, il ne s'agit pas de trouver le véritable bénéficiaire.
Courir ne sera jamais naturel et ce n'est pas l'homme transpirant qui me contredira.
L'apparence est primordiale dans notre société, et celui qui ne rentre pas dans les marges, sera impitoyablement écarté.

en aparté
J'ai toujours eu un faible pour celui qui affirme, haut et fort, qu'il n'est pas compétiteur, tout en ajustant son dossard sur sa poitrine. J'ai été hypocrite avant lui et, le pire, je le suis encore plus, aujourd'hui.Être mielleux est un art qui irrite le bien pensant et j'en suis fort aise.
Voilà, j'en ai terminé avec mon travail de ce matin
La prochaine fois, je vous parlerais sûrement de ce coureur mytho que je connais bien...Tout un poème !

Les réactions

Par Coureur à la sensation, le 2009-08-14 10:31:46
Moi je suis pas tenté par la compétition, c'est grave ?

Par mieloup, le 2009-08-14 10:44:24
tu veux parler de la compétition en course à pied, je présume ?
courir à la sensation, je connais aussi, mais il y a toujours un but.
Forrest gump n'est qu'un film et nous, forumeurs de ce site, de sacrés hypocrites

Par l'AB, le 2009-08-14 10:50:12
Devenir ce que l'on a été ou bien une régression du futur proche, tout ceci n'est que diversion de l'esprit, ou bien dix versions du spiritisme en ces cieux éthérés ...

Par Baltha, le 2009-08-14 11:08:46
Dis-moi Mielou, on se fixe quelques échéances de non-compétiteurs, ou bien ?

Par Je crois qu'c'est clair, le 2009-08-14 11:32:24
l'AB a raison et il a été parfaitement clair à ce sujet.
En tout cas aprés mon quatriéme pastis de la matinée j'ai trouvé ça trés convaincant.

Par Paul ?, le 2009-08-14 11:32:50
Heuu... non, pas une Tourtel là.

Par Poopa, le 2009-08-14 12:52:26
L'esprit de performance c'est pas obligatoirement l'esprit de compétition, qui est quand même un peu illusoire, vu le temps qui passe.

Nuance Mielou...

Par vous serez ce que je suis, le 2009-08-14 13:28:51
mais je n'ai pas été ce que vous êtes !
"no way" avec les doigts

Par mieloup, le 2009-08-14 13:55:56
l'esprit tout simplement, poopa
un dossard accroché tu deviens compétiteur et puis c'est tout ! (sourire)
se classer par rapport à un temps ou une personne est le destin de toute personne évoluant dans notre société, pourquoi s'inventer une autre voie ?
c'est clair que la personne qui se moque de toutes ces apparences est bien au dessus de nous, simples bipèdes péroreurs, à la différence près, c'est qu'elle ne surfe pas sur ce site.
Si nous sommes là, c'est que nous avons encore des choses à prouver, non ?

Par Hein ?, le 2009-08-14 13:57:22
Performance sans competition ?
Performance = Mesure = Comparaison
==> Amelioration de performance = Competition.
Avec ou sans partenaire.
Quant au temps qui passe, confére les championnats du monde V4.

Par , le 2009-08-14 14:00:19
Je ne suis en compéticion qu'avec le temps qui passe.

Par Poopa, le 2009-08-14 14:12:51
"Performance = Mesure = Comparaison"
Ouais! avec qui? avec soi même c'est possible.

La compétition quelle illusion, un gagnant et le reste a perdu, pfff! faut voir clair, c'est valable aussi dans la vie professionnelle.

Par riri, le 2009-08-14 14:21:36
oui mielou mon ami tu as entierement raison mais dis moi c est pas grave?

Par Heu ?, le 2009-08-14 14:22:01
Aves soi même bien sur. On peut être beaucoup moins tendre avec soi même d'ailleurs.

Par GM, le 2009-08-14 14:47:08
J'ai rien compris!

Par l'AB, le 2009-08-14 14:58:41
Je suis presqu'amusé l'invité, non c'est trop d'honneur, faut-il que je m'en flatte ?
Miélou, je ne te savais pas homme pressé.
Toi, dont l'observation est la base du métier, tu sais bien que le temps est un objectif si subjectif. (smiley clin d'oeil)

Par mieloup, le 2009-08-14 15:20:17
eh oui, il y a toujours un premier et même un dernier (souvent applaudi)
courir pour les coupettes, c'est un autre sujet, poopa, car tout le monde gagne à faire des efforts.
Ne serait ce que pour plaire à cette blonde sympathique qui trouve que tu as pris un peu de ventre ces derniers temps
L'idée des pilules bleues m'aurait presque effleuré...ouf !
quand au dernier péroreur, si l'observation est mon métier, la réactivité est une de mes armes.
J'ai annulé le fractionné pour une séance cool de 45' dans le sous bois ombragé
histoire d'aborder sereinement le prochain post

Par l'invité de l'AB, le 2009-08-14 16:17:56
l'AB t'as aimé ton imitation ?

Par Poopa, le 2009-08-14 16:22:15
GM et Hein trinquent chez Mielou... miéloupé ça.

Par gm, le 2009-08-14 16:30:46
il est clair que ce n'était pas moi, ci dessus, car je pense comprendre ce que je lis, en principe...

hein est un pseudo qui me rappelle des souvenirs, effectivement, je ne risque pas de trinquer avec lui...

C'est évident, celui qui court avec un dossard, veut être classé, avoir son chrono à l'arrivée, c'est un compétiteur, qu'il soit 1er ou dernier, même en courant pour le plaisir uniquement, car c'est ce que l'on dit, pas forcément ce qui est.
bonne rentrée 2009/2010 à toutes et tous
gm
salut Miélou

Par coucou, le 2009-08-14 16:48:59
salut gm!

content de te relire!

Par Gedeon Mataflin, le 2009-08-14 16:51:09
bref y a cap et cap et tous ceux qui prennent des dossards et courent a 8km/h et ben c'est pas la peine, restez chez vous je vous dis! et je parle pas des traileurs!!!!!

Par mieloup, le 2009-08-14 17:37:57
ton résumé est bien simpliste Gedeon
tu n'es pas sans savoir que les meilleurs traileurs sont d'excellents coureurs sur route
quand à l'histoire des 8km/h, je te laisse seul juge de tes propos
j'en profite pour saluer gérard mais aussi baltha et riri ainsi que mes péroreurs avisés

Par gm, le 2009-08-14 19:52:12
Gédéon Mataflin, initiales GM, mais aucun point commun à part ça...
les traileurs sont des sportifs dont certains sont courageux d'une part, et très performants d'autre part.
Ceux qui ne peuvent pas courir plus vite que 8 km/heure, soit un peu plus de 5 heures sur marathon, sont souvent des débutants, mais aussi des anciens qui ne veulent pas abdiquer malgré le poids des ans, à 70 ans et plus, ils ont tout à fait le droit de prendre un dossard, surtout si c'est leur plaisir.

Bonjour coucou,
il est toujours facile de me lire, même si ce n'est plus sur le forum, et pour cause...
gm
qui se prépare à partir 10 jours sur les hauteurs de FONT ROMEU

Par Gédéon Mataflin, le 2009-08-15 10:15:14
je pense que vous avez raison tous les 2! mais le débat des barrières horaires en trail est un sujet à la mode. Si barrière large alors on a affaire a une rando course sinon c'est un trail ? enfin ca c'est la vision de certain dont moi :). et je n'ai aucun doute sur le fait que les traileurs sont des super sportifs! mais que pense un entraineur de ca ?

Par Gérardo Martinez, le 2009-08-15 12:14:00
Merde, il est de retour !

Par Poopa, le 2009-08-15 12:22:07
Tant mieux!

Par Poopa, le 2009-08-22 12:00:29
Il était où le GM? il était où?...

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)



Les 5 billets précédents

2009-08-05 16:30:56 : Le drame du coureur maigre - 1 photo - 25 réactions

- tu ne serais pas malade ?

Avec ma face d'affuté, c'est clair, j'ai pas l'air en bonne santé mais il faut bien en assumer les conséquences.
Les biens portants ne gagnent pas les courses, même avec un dossard préférentiel.
La seule suffisance d'accrocher un dossard ne suffit pas à effacer cette frêle apparence .
Pourtant, j'aimerai bien donner envie, surtout aux femmes, mais voilà, à manger que de la salade et à boire de la soupe de tortue, je suis devenu victime de la nouvelle mode.
Les gros ne courent pas, ou alors, pas vite, et il se moquent bien de tes joues creuses et de tes bras dégarnis. oh ! tu pourras leur mettre toutes les minutes que tu veux, ça ne changera rien, tu feras toujours pitié avec ta belle médaille autour de ton cou de poulet.

Attablé à la terrasse, je regarde s'éloigner l'impudent.
En plongeant ma main dans le bol de cahouettes, je ne peux m'empêcher de sourire.
une deuxième leffe m'attends et je ne suis pas rentré.
Peines et gloires du coureur éternellement maigre.
La prochaine fois, je porterais plainte contre mes parents de m'avoir fait si fin.


pour mes péroreurs préférés
http://www.angle-artistes.fr/-Portraits-de-fil-de-fer-.html

2009-07-25 11:13:35 : courir à l'instinct c'est toujours pour faire bien - 1 photo - 12 réactions

Janvier 2001, quelque part dans un champ de labour finistérien, je glisse, je patauge, je ne vois plus rien, je ne suis que boue mais je m'en fous, je cours nu ou presque
une vieille paire de running, un short flottant et la maillot du club, à quoi bon compliquer ? le temps et sa montre futile devient inutile dans ce combat
pourtant, cette image est illusoire, le coureur compétiteur passe obligatoirement par cette technologie embarquée
Tous ces entrainements au cardio après avoir mesuré et calculé ses plages mini et maxi, toutes ces séances à la seconde près, sur une piste homologuée...non, l'instinct n'a rien à voir pour celui qui pense progression.
Aujourd'hui, équipé d'un petit bijou qui calcule la distance et la vitesse en temps réel, je me facilite la vie, je cours dans un fauteuil au grand dam de mes détracteurs et ça me plait bien
Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation, non ?
bien sûr, que je me moque de ces théories à la seconde si importante, de ces prévisions et de leurs projections qui garantissent le temps
j'ai assez d'échecs à mon palmarès de coureur de quartier anonyme pour me permettre de critiquer les spécialistes de la suffisance qui croient savoir
ce sont eux les vrais mytho, les fameux donneurs de leçons qui vous parleront obligatoirement de votre égo pour se justifier
l'instinct, c'est de faire fi de tout cela, de prendre la course en cours de route et d'aller défier même si on a pas le niveau
courir est jeu...dommage que de plus en plus l'oublient...

2009-06-18 13:46:23 : Le coureur, cet Homme qui inspire le respect... - 1 photo - 35 réactions

Il y eu d'abord ce sédentaire bipède qui, un matin en se grattant le ventre (mou, de préférence), décida de revenir aux origines ancestrales où il fallait courir pour survivre.
On ne va pas refaire la course à pied, chacun d'entre nous est en mesure de le faire, pas vrai ?

Mais voila cet ange vertueux qui vient, les ailes moralisatrices, nous prêcher sa bonne parole.

Je "ne cours pas" pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour cette entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse… "je cours" pour moi.

cette citation détournée n'a pour but que de provoquer, mais encore ?
comme une évidence, le coureur n'est que le reflet d'une société, avec ses codes, avec ses influences.
Nous ne serons jamais que le standard des gens bien comme il faut, respectant notre prochain tant qu'il n'empiète pas notre bulle
Qu'on accuse le soleil, l'organisateur, le porteur de gobelet...qu'importe, du moment que le dossard est accroché, je suis l' Homme qui inspire le respect.
On aura beau ressortir toute la science infuse, déclamer nos belles littératures, rien nous oblige à y croire.
Il faisait chaud, je ne sentais pas le sable et j'ai jeté mon gobelet par terre.
Qui suis je, alors, aujourd'hui, pour la jouer moralisateur ?
Surement un de ces gars, perdu dans la foule compacte et anonyme, qui n'a trouvé que cette excuse pour ramener sa tronche d'égocentrique patenté en début de gondole.

2009-05-29 11:12:39 : Chemin vert - 1 photo - 27 réactions

Il y avait bien ce petit chemin qui longeait le château d'eau et qui s'en allait à travers les champs de colza.
On ne refait pas le coureur des villes, alors je suis parti voir, histoire de dire.
Au loin, la traverse semblait monter dans un bosquet. Plus j'approchais, plus j'entendais la nature.
Une ligne verte repartait sur le village, tandis qu'une trace incertaine continuait vers la forêt.
J'ai choisi la solution de facilité.
Sur la petite route bombée qui serpentait vers les premiers toits, j'ai retrouvé mes appuis et la vue du clocher m'a rassuré.
En traversant ces habitations bourgeoises aux pelouses soignées, je me suis rappelé cette enfance à la campagne et ces fermes d'antan ou on partait chercher le lait avec son pot en riant d'insouciance.
La réalité a balayé l'image idyllique, aujourd'hui la boulangerie a disparu comme tous les commerces.
il reste bien l'église, la mairie et son parking mais l'âme s'est envolée.
Il y a bien encore ce chemin qui part dans la verte avec ces traces de tracteur mais on ne refait pas l'homme de la ville.
Je suis remonté dans ma voiture sans un mot.
la civilisation m'attendait, comme toujours.

2009-05-25 13:12:59 : Lettre à Rasmu®© - 1 photo - 51 réactions

tu m'aurais presque manqué, "mon ami"
depuis le temps que tu erres sur courseapied.net, il fallait bien te dédier un post rien qu'à toi
ce midi, en consultant le journal de chez Victor, j'ai eu cette idée lumineuse de t'écrire une fois pour toute, histoire de flatter ton égo si mal connu du grand public
grâce à ton génie, pourtant, nombre de posteurs ont définitivement quitté le circuit et j'imagine que tu en éprouves une petite fierté
certains ont cru que nous étions ennemis, quelle drôle d'idée...je préfère le terme adversaire qui sied mieux à ton personnage
tu as sans doute imaginé que tes infos distillées pouvaient avoir un effet sur ma vertueuse personne
effectivement, elles me font beaucoup sourire surtout quand je joue à la vierge effarouchée et que tu es persuadé, si naïvement, d'avoir touché ta cible.
certes, je n'ai pas la culture du mépris aussi chevillé que toi quand je m'exprime, sans doute une question de valeurs, à chacun sa famille et son éducation, mais j'avoue qu'à travers tes travers je découvre d'autres facettes de ma personnalité et ce n'est pas plus mal
te mettre un bon vieux CBR* de la mort n'aurait jamais servi ma cause de toute façon
je préfère t'avoir à mes pieds, mon beau et gentil BROTOR**
83.152.93.xxx restera une légende sur ce forum même quand tu auras disparu, vaincu, évidemment, par des plus malins que toi mais sache que tu disposes d'un lieu de vie incroyablement tolérant sur le post de chez Victor et que ça me rassure de te savoir ici

Bien entendu, pas de droit de réponse, c'était fatal
ah si, j'oubliais...je te décerne le titre de boulet de l'année avec la photo qui va bien et je t'emmerde, il va de soi...
respectueusement



*CBR - Coup de Boule Rotatif
**BROTOR - BROchet à queue de casTOR

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net