La course à pied Les blogs courseapied.net : mielou

Le blog de mielou

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2009-08-24 11:39:04 : Plan gratos pour coureurs mythos

bon, pour le titre racoleur, c'est fait. Parlons de choses sérieuses, pour une fois.

Il parait que le mytho ment souvent parce qu'il craint la réaction qu'entraînerait l'aveu de la réalité.
Je connais un mytho qui cours aussi vite que moi, c'est dire s'il doit être fort.
Des footings à 12km/h, j'en connais pas beaucoup qui l'accepte sans une goutte de sueur. Il raconte partout qu'il fractionne les mille en moins de 3'40" avec récup 200m et qu'avant la fin de l'année, il effacera la barre des 37' sur dix.
Il a pleins d'amis, aussi péroreurs que lui, persuadés qu'il va se planter comme tous les ans.
Encore un qui se vante d'avoir sa fiche sur FFA avec des résultats des années d'avant pour faire illusion.
Heureusement que je suis là pour le conduire sur le bon chemin.
D'abord, la fameuse montre magique. http://www.geonaute.com/FR/synkron-500-sd-52247361/
Celle qui donnera la distance de ses nombreux parcours d'entrainements avec l'indication des temps de passage au 1er, 3ème et 7ème kilo.
Ensuite, un parcours privé et privilégié
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/2a/Fort_de_charenton4.JPG/800px-Fort_de_charenton4.JPG
un spot rien qu'à lui, en terrain varié d'une distance de 1318m marqué tous les 100m couplé avec la traditionnelle route des barrières du mythique bois de Vincennes et sa côte légendaire
Le tour de piste sur stade et ses gammes sera pour mémoire mais quasi indispensable pour l'effet recherché.
Je rajouterais une petite séance 40' footing et test 3000 à l'issue en 11' pour bien marquer la différence.
Il ne reste plus qu'à le chausser de skylon 11 http://www.barlou.com/running/img/nikerunning/nike_skylon_0109_droit_gm.jpg pour l'entrainement endurance et de wave precision 9 http://www.barlou.com/running/img/mizuno/waveprecision_rouge_gm.jpg , rouges de préférence
Le reste, c'est rien que de la littérature, de running attitude pour l'amoureux traileur à VO2 marathon pour le fanatique en moins de...
il ne reste plus qu'à se donner rendez vous sur une épreuve évidemment labellisée et exclusivement parisienne pour vérifier la véracité de ces propos
n'est pas mytho qui veut

mes amitiés à pif le chien

Les réactions

Par Suspense........, le 2009-08-24 11:49:17
Le nom de ce mytho?......

Par mieloup, le 2009-08-24 11:59:49
bin moi....pffff

Par mytho, le 2009-08-24 12:47:30
vincent tu dois être bien frustré pour être toujours aussi négatif

Par mytho, le 2009-08-24 12:52:56
vincent tu dois être bien dans ta tête pour être toujours aussi positif

Par mytho, le 2009-08-24 13:03:22
vincent tu dois être mytho pour toujours supposer que les autres mentent

Par le gendarme de st trop', le 2009-08-24 13:59:47
vous avez vraiment un beau terrain de jeu au fort ; une bien belle petite ville à lui tout seul.la vie y est sympathique?

Par mieloup, le 2009-08-24 14:51:14
sourire, tiens le mytho se duplique aujourd'hui
non, je le suis, tout simplement et j'assume
par contre, je sens comme un problème avec ce vincent
pour focaliser comme ça sur lui, c'est étonnant, non ? un message à faire passer ?
sinon, je confirme pour le terrain de jeu.
Mais je ne suis pas sectaire, j'ai déjà invité des forumeurs à partager ce spot privé

Par de funes, le 2009-08-24 14:56:36
ça me rappelle quand je jouais sur le court de tennis de la gendarmerie.

Par 36'53", le 2009-08-24 14:58:34
La période des voeux c'est seulement dans 4 mois, et celle des veaux est déjà passée, il est temps de déchausser Miel au loup, les après-ski ne sont plus fourrés par ces dames, ton record est au sommet de la montagne et toi en bas des pistes. A ton âge on remplace le loup par le trappeur, question de confort.

Par Vieux fusil, le 2009-08-24 15:02:31
Et pan ! la vache.

Par fan d'eric, le 2009-08-24 15:04:59
eric08 "merci pour vos commentaires, n'hesitez pas les poster sur le blog des autres."

Par mieloup, le 2009-08-24 15:05:26
'tain ! l'attaque d'un péroreur en moins de 37
bin, moi aussi, je suis encore en moins de 37 cette année, non mais !
lequel de court, funes ? celui du fort ou celui dans les douves ?

Par funes, le 2009-08-24 15:36:03
celui à côté de chez moi, un vrai court en dur.

Par Bluffman², le 2009-08-24 15:39:29
J’aime bien cette pub pour souligner ta capacité à bluffer :
http://adsoftheworld.com/files/images/Poker-2-KKK-PRINT-VA.jpg

Rdv dans 42 jours et quelques kilos en moins.

Par mieloup, le 2009-08-24 15:56:07
héhé
tu te rappelles encore le coup de la fatigue après la nuit blanche, dans les ruelles d'une coursette de panam ?
sauf que là, tu vas moins aimer vu que je vais attaquer d'entrée comme au bon vieux temps
3'10 au premier kilo, même pas peur...
42 jours ça me fera combien de fractionnés ça ?

Par ric², le 2009-08-24 16:15:54
Le fractionné ? C’est dépassé… En parlant de souvenirs, tu fais référence à la Ronde de Choisy 2008 ou aux 10 de Paris Centrum ? C’était il y a un an déjà,
Tu sais, je n'ai jamais été aussi heureux que ce matin-là
Nous courrions sur cette plage de Choisy
C'était l'automne, un automne où il faisait beau
Une saison qui n'existe que dans le Nord-Ouest du 9-4
Là-bas on l'appelle l'été indien
Mais c'était tout simplement le nôtre
Avec ton short Berlin 1986 tu ressemblais
A une aquarelle de JCC-le-vrai
Et je me souviens, je me souviens très bien
De ce que je t'ai dit ce matin-là
Il y a un an, y a un siècle, y a une éternité…

Par mieloup, le 2009-08-24 16:44:31
tu chipotes, mon cher ric
pas besoin de me rappeler ces deux tragiques journées
non, je préfère me rappeler le vrai combat de rues dans le 9ème fin novembre 2008
avec de la côte, de la descente, de la relance, pas une morne plaine à grandes lignes droites
nous n'avons pas les mêmes valeurs....d'ailleurs tu remarqueras que je ne te défies pas sur cross
j'ai du respect, monsieur !

Par Poopa, le 2009-08-24 17:40:10
"Avec ton short Berlin 1986 tu ressemblais
A une aquarelle de JCC-le-vrai"

Insupportable comme propos, censeur please!

Par eric8, le 2009-08-24 18:03:05
sachez que je vous lis et apprécie!

Par LINDA, le 2009-08-25 10:47:26
Bonjour les z'amoureux,
Il parait qu'entre l'amour et la haine il n'y a pas un grand fossé!!

Si je peux me permettre, moi je me souviens bien de cet été Indien là, j'étais cachée dans votre chambre, j'ai tout vu, tout entendu, je peux encore témoigner :

Il s'est levé, t'a bousculé,
Tu ne t'aies pas réveillé, comme d'habitude (il voulait te faire rater le départ!)
Sur toi il a remonté le drap
Il avait peur que tu aies froid comme d'habitude (à la base, ça part d'un bon sentiment!)
ta main a caressé ses cheveux (avant qu'il ne se rase la tête, bien sûr!!)
Presque malgré toi, comme d'habitude
Mais toi tu lui as tourné le dos (pour le dos-sard?)
Comme d'habitude,

Alors tu t'es habillé très vite
tu es sorti de la chambre comme d'habitude
Tout seul j'ai bu mon gel
Je suis en retard comme d'habitude
Sans bruit j'ai quitté ta maison
Tout est gris dehors comme d'habitude
J'ai froid, je relève mon dossard
Comme d'habitude.....

Bref, je passe les dialogues qui risquent de choquer notre clientèle.

Linda

Par LINDA, le 2009-08-25 10:51:42
..oups, de grâves fautes sont à souligner...verbe avoir, verbe être...etc....j'ma confu!!

et la bise à MIelou oubliée aussi!!

LInda, depassage (enfin, pas elle,)

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)



Les 5 billets précédents

2009-08-14 10:26:31 : L'exercice de style imposé - 1 photo - 28 réactions

Tout coureur patenté devrait connaitre l'histoire entre celui qui coure pour vivre et celui qui vit pour courir.
La blonde est voluptueuse, le coureur moins mais cela ne semble pas émouvoir le coach.
Cette illustration, que l'on modèle à sa convenance, ne sera jamais le fruit d'un hasard et son interprétation qu'une pure spéculation personnelle.
Le sourire de cette femme invite à l'effort et l'homme à la montre le sait bien. Dans ce ménage à trois, il ne s'agit pas de trouver le véritable bénéficiaire.
Courir ne sera jamais naturel et ce n'est pas l'homme transpirant qui me contredira.
L'apparence est primordiale dans notre société, et celui qui ne rentre pas dans les marges, sera impitoyablement écarté.

en aparté
J'ai toujours eu un faible pour celui qui affirme, haut et fort, qu'il n'est pas compétiteur, tout en ajustant son dossard sur sa poitrine. J'ai été hypocrite avant lui et, le pire, je le suis encore plus, aujourd'hui.Être mielleux est un art qui irrite le bien pensant et j'en suis fort aise.
Voilà, j'en ai terminé avec mon travail de ce matin
La prochaine fois, je vous parlerais sûrement de ce coureur mytho que je connais bien...Tout un poème !

2009-08-05 16:30:56 : Le drame du coureur maigre - 1 photo - 25 réactions

- tu ne serais pas malade ?

Avec ma face d'affuté, c'est clair, j'ai pas l'air en bonne santé mais il faut bien en assumer les conséquences.
Les biens portants ne gagnent pas les courses, même avec un dossard préférentiel.
La seule suffisance d'accrocher un dossard ne suffit pas à effacer cette frêle apparence .
Pourtant, j'aimerai bien donner envie, surtout aux femmes, mais voilà, à manger que de la salade et à boire de la soupe de tortue, je suis devenu victime de la nouvelle mode.
Les gros ne courent pas, ou alors, pas vite, et il se moquent bien de tes joues creuses et de tes bras dégarnis. oh ! tu pourras leur mettre toutes les minutes que tu veux, ça ne changera rien, tu feras toujours pitié avec ta belle médaille autour de ton cou de poulet.

Attablé à la terrasse, je regarde s'éloigner l'impudent.
En plongeant ma main dans le bol de cahouettes, je ne peux m'empêcher de sourire.
une deuxième leffe m'attends et je ne suis pas rentré.
Peines et gloires du coureur éternellement maigre.
La prochaine fois, je porterais plainte contre mes parents de m'avoir fait si fin.


pour mes péroreurs préférés
http://www.angle-artistes.fr/-Portraits-de-fil-de-fer-.html

2009-07-25 11:13:35 : courir à l'instinct c'est toujours pour faire bien - 1 photo - 12 réactions

Janvier 2001, quelque part dans un champ de labour finistérien, je glisse, je patauge, je ne vois plus rien, je ne suis que boue mais je m'en fous, je cours nu ou presque
une vieille paire de running, un short flottant et la maillot du club, à quoi bon compliquer ? le temps et sa montre futile devient inutile dans ce combat
pourtant, cette image est illusoire, le coureur compétiteur passe obligatoirement par cette technologie embarquée
Tous ces entrainements au cardio après avoir mesuré et calculé ses plages mini et maxi, toutes ces séances à la seconde près, sur une piste homologuée...non, l'instinct n'a rien à voir pour celui qui pense progression.
Aujourd'hui, équipé d'un petit bijou qui calcule la distance et la vitesse en temps réel, je me facilite la vie, je cours dans un fauteuil au grand dam de mes détracteurs et ça me plait bien
Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation, non ?
bien sûr, que je me moque de ces théories à la seconde si importante, de ces prévisions et de leurs projections qui garantissent le temps
j'ai assez d'échecs à mon palmarès de coureur de quartier anonyme pour me permettre de critiquer les spécialistes de la suffisance qui croient savoir
ce sont eux les vrais mytho, les fameux donneurs de leçons qui vous parleront obligatoirement de votre égo pour se justifier
l'instinct, c'est de faire fi de tout cela, de prendre la course en cours de route et d'aller défier même si on a pas le niveau
courir est jeu...dommage que de plus en plus l'oublient...

2009-06-18 13:46:23 : Le coureur, cet Homme qui inspire le respect... - 1 photo - 35 réactions

Il y eu d'abord ce sédentaire bipède qui, un matin en se grattant le ventre (mou, de préférence), décida de revenir aux origines ancestrales où il fallait courir pour survivre.
On ne va pas refaire la course à pied, chacun d'entre nous est en mesure de le faire, pas vrai ?

Mais voila cet ange vertueux qui vient, les ailes moralisatrices, nous prêcher sa bonne parole.

Je "ne cours pas" pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour cette entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse… "je cours" pour moi.

cette citation détournée n'a pour but que de provoquer, mais encore ?
comme une évidence, le coureur n'est que le reflet d'une société, avec ses codes, avec ses influences.
Nous ne serons jamais que le standard des gens bien comme il faut, respectant notre prochain tant qu'il n'empiète pas notre bulle
Qu'on accuse le soleil, l'organisateur, le porteur de gobelet...qu'importe, du moment que le dossard est accroché, je suis l' Homme qui inspire le respect.
On aura beau ressortir toute la science infuse, déclamer nos belles littératures, rien nous oblige à y croire.
Il faisait chaud, je ne sentais pas le sable et j'ai jeté mon gobelet par terre.
Qui suis je, alors, aujourd'hui, pour la jouer moralisateur ?
Surement un de ces gars, perdu dans la foule compacte et anonyme, qui n'a trouvé que cette excuse pour ramener sa tronche d'égocentrique patenté en début de gondole.

2009-05-29 11:12:39 : Chemin vert - 1 photo - 27 réactions

Il y avait bien ce petit chemin qui longeait le château d'eau et qui s'en allait à travers les champs de colza.
On ne refait pas le coureur des villes, alors je suis parti voir, histoire de dire.
Au loin, la traverse semblait monter dans un bosquet. Plus j'approchais, plus j'entendais la nature.
Une ligne verte repartait sur le village, tandis qu'une trace incertaine continuait vers la forêt.
J'ai choisi la solution de facilité.
Sur la petite route bombée qui serpentait vers les premiers toits, j'ai retrouvé mes appuis et la vue du clocher m'a rassuré.
En traversant ces habitations bourgeoises aux pelouses soignées, je me suis rappelé cette enfance à la campagne et ces fermes d'antan ou on partait chercher le lait avec son pot en riant d'insouciance.
La réalité a balayé l'image idyllique, aujourd'hui la boulangerie a disparu comme tous les commerces.
il reste bien l'église, la mairie et son parking mais l'âme s'est envolée.
Il y a bien encore ce chemin qui part dans la verte avec ces traces de tracteur mais on ne refait pas l'homme de la ville.
Je suis remonté dans ma voiture sans un mot.
la civilisation m'attendait, comme toujours.

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net