La course à pied Les blogs courseapied.net : mielou

Le blog de mielou

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2009-12-29 15:18:58 : Éternelle reprise

Accepter la douleur est un fait, la subir, une erreur.
La reprise après blessure est toujours un moment particulier qui peut s'avérer fatal pour le moral.
Vous pouvez posséder la meilleure volonté du monde, il n'y a rien à faire contre la blessure physique.
oh, bien sur, on vous racontera l'histoire de ces surhommes qui font fi de tous les écueils mais ces surhommes, ce n'est pas vous ni ceux qui prétendent...La réalité est beaucoup plus sombre, regardez bien autour de vous et parlez moi plutôt de ces coureurs familiers qui, un jour, ont disparu définitivement du paysage sans raisons apparentes.
Malgré tout, pour ceux et celles qui ont encore la flamme et le potentiel physique pour continuer, il va falloir reprendre le chemin de l'entrainement. On accroche pas un dossard simplement pour le fun mais bien pour se mesurer.
C'est clair, les premières foulées seront incertaines, entre crainte de la rechute et l'anxiété de ne pas retrouver son niveau d'avant. Puis, le chemin se remet à défiler sous vos pieds, et on hésite encore à faire l'accélération de trop qui pourrait compromettre votre retour aux affaires.
Éternelle reprise quand tu nous tiens...
Nous sommes tous amenés à disparaitre, un jour ou l'autre, de ce circuit que nous nous sommes tracés. A nous de trouver le meilleur compromis pour retarder l'échéance.
Il suffira, parfois, d'une simple averse pour se persuader qu'il fait, finalement, meilleur à la maison.
Est ce vraiment la seule raison ou le temps de se remettre en question ?

Pour ma part, ce sera mon énième reprise pour autant de blessures, et dire que certains pensent que j'ai une vie facile...
moi aussi, je rejoindrais bien assez tôt, la cohorte des coureurs anonymes, fan de compétitions en tout genre, qui resteront, un matin, plus longtemps dans la chaleur de leur lit, une fois pour toute.
C'est inexorable mais c'est loin d'être triste.
Avouez le, il faut être vraiment fou pour pratiquer ce sport.

Les réactions

Par Jerome16, le 2009-12-29 15:53:42
Salut Mielou,,
Bonne chance pour ta reprise,,
C'était une déchirure je crois ??
C marrant je suis moi aussi en plein doute concernant ma reprise apres déchirure, as tu fait de la kiné ou reeducation ??

Par LINDA, le 2009-12-29 16:00:26
Hello mon doux loureux!!

Et la douleur du placard, tu y as pensé? La grande flémingite Aïgue, ou tu dois quitter ton si confortable pyjama moumoute pour enfiler la fraiche tenue lycra,enfiler tes baskettes encore humides de la veille, chercher tes clés pour sortir courir dans le froid humide et glacial, alors qu'il y avait le dernier épisode de Derik à la téloche!!
NOn franchement, je préfère la belle blessure, là au moins tu as une excuse pour ne pas reprendre!! rire!!

Et puis la reprise, la reprise...c'est subjectif.. à partir de combien de temps sans courir, on appelle une reprise? 2 jours, 2 mois, 2 heures?

M'en tout cas,pour 2010 je mise ma maison en Espagne sur le 472!!
grosses bises sans rien casser..

Linda

Par Poopa, le 2009-12-29 16:22:33
T'as pas un peu grossi?...

Par mieloup, le 2009-12-29 17:01:53
bonjour jérome
3 semaines sans courir...et reprise prudente sans chercher l'accélération, quelques raideurs parasites au niveau des ischios mais sans plus. Actuellement que des footings légers n'excédant pas 45mn et ce même doute pour le retour à la compèt...
mais il faudra bien y retourner pour savoir (sourire)

celle là, elle compte pas LINDA, c'est que des excuses tes blessures
au delà de 3 semaines, si tu as l'habitude de courir régulièrement, tu ressens bien la différence quand tu remets les runnings (même sèches)

haha ! c'était avant celle là, Poopa...depuis, je suis énorme, j'ai pris 300g...

Par Ku, le 2009-12-29 18:25:25
Salut Mielou,
Je sens que le doute te habite...
Mais, qui n'est pas passé par là...
Finalement, tu n'as perdu que 3 semaines à l'entrainement...
Ce n'est rien !
Même si, comme tu le dis si bien, ça se voit au niveau des performances....
T'inquiète pas, avec l'assiduité, tu retrouveras la compétitivité

Par gavroche, le 2009-12-29 18:26:01
coucou mielou
eh oui plus on avance en age, plus les blessures sont longues à guérir, plus la reprise est dure!!!!!
c'est notre lot commun. comme dirait l'autre "ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort"
ah vivement que je rechausse mes baskets rouges :)

Par FreddieCatherine, le 2009-12-29 21:58:34
....

un an d'arrêt...

Je reviens...

aussi...

mais je n'ai pas jeté mon lit, je le garde dans un coin de la maison, au cas où...

aussi...

Par Jerome16, le 2009-12-30 08:25:25
Re salut Mielou,,
Tu penses que je vais être prét pour la rochelle 2010 ??
Je suis déprimé avec ma déchirure au mollet.

Par mieloup, le 2009-12-30 09:40:03
Un an...ça le fait...
tu as raison freddie, ne jette pas encore le lit

La rochelle 2010 ? j'aurais le temps de me blesser 3 ou 4 fois...
c'est toi qui dois te rassurer jérome
si ta déchirure au mollet est sérieuse et nécessite une intervention alors remets ton objectif à plus tard
c'est clair que ça gamberge dans la tête mais si tu ne relativises pas tu ne pourras pas sortir de ta bulle

Par Montaigne, le 2009-12-30 13:21:30
Loin d'être triste, en effet.

Le titre me fait simplement penser à ma grand-mère, son oeuf en bois et sa sempiternelle chaussette, à repriser éternellement, ou presque.

Par Jerome16, le 2009-12-30 14:06:57
Salut Mielou,,
Euh c'était pas moi les messages au dessus, enfin pas le vrai jerome16
Désolé que des petits malins utilisent mon pseudo pour venir sur ton blog.

Par mieloup, le 2009-12-30 16:24:17
sourire
pas grave, Jerome, c'est la nouvelle tactique du gentil troll qui veut exister, malgré tout.
il tente d'évoluer en cherchant la moindre faille, persuadé d'avoir sa tribune.
Il a un problème avec son égo, c'est clair, mais on ne peut lui en vouloir.
C'est triste de ne pouvoir s'exprimer sans public.
eh oui...seulement entre lui et moi et la touche magique "supprimer cette réaction ici"
d'ailleurs, par bonté, je lui accorde la réaction de Montaigne

Par Mika, le 2009-12-30 18:00:45
Salut Miéloup, je t'ai reconnu sur la photo: Le quatre cent septante deux. c'est toi. Ah! bon on ne gagne rien...pour une fois que j'avais une bonne réponse...
Bon tréve de conneries( ça va pas étre facile) Je profite de mon passage, pour te souhaiter une bonne année...
Cent blessures bien sure.......Mika

Par FTD, le 2009-12-31 15:19:20
moi aussi, je rejoindrais bien assez tôt, la cohorte des coureurs anonymes,
____________________________________

Ah bon, parcequ'en ce moment t'es pas un anonyme...? une star peut être...?

Par mieloup, le 2009-12-31 15:47:32
Ouais ! même une super si tu veux savoir...
Sinon fini tes phrases si tu veux vraiment t'ériger en donneur de leçons
"...la cohorte des coureurs anonymes, fan de compétitions en tout genre..."
et tu sais quoi ? on est un paquet à s'être brûlé les ailes dans cette recherche
étonnant, non ? tu devrais pourtant le savoir, toi qui à la science infuse...
haaa, mais non ! que suis je bête...encore une ruse de ta part pour passer en tribune
Quel ballot je suis ! ton intelligence me perdra
Allez, celle là elle est cadeau, ne soyons pas sectaire.

puis ça me permet de remercier le célèbre mika que j'ai eu l'immense honneur de croiser sur une course surement réservée aux véritables stars du bitume
Bonne fin d'année à toi, l'ami.

Par rasmu, le 2010-01-01 20:32:53
Dis donc Mielou, ça t'arrive de te raser de temps en temps ? Puisque tu sais que tu vas pas pouvoir résister à mettre des tofs de toi en ligne, tu devrais faire un effort d'esthétique. Rasmu qui te souhaite la bonne année.

Par sacha, le 2010-01-01 22:27:32
bonne année miéloup!!!

et bon kiné lol

salut

YES WE CANNNNNN!!!!!!!!!!!!!

Par l'horloge, le 2010-01-02 15:42:03
Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible,
Dont le doigt nous menace et nous dit : " Souviens-toi !
Les vibrantes Douleurs dans ton coeur plein d'effroi
Se planteront bientôt comme dans une cible,

Le plaisir vaporeux fuira vers l'horizon
Ainsi qu'une sylphide au fond de la coulisse ;
Chaque instant te dévore un morceau du délice
A chaque homme accordé pour toute sa saison.

Trois mille six cents fois par heure, la Seconde
Chuchote : Souviens-toi ! - Rapide, avec sa voix
D'insecte, Maintenant dit : Je suis Autrefois,
Et j'ai pompé ta vie avec ma trompe immonde !

Remember ! Souviens-toi, prodigue ! Esto memor !
(Mon gosier de métal parle toutes les langues.)
Les minutes, mortel folâtre, sont des gangues
Qu'il ne faut pas lâcher sans en extraire l'or !

Souviens-toi que le Temps est un joueur avide
Qui gagne sans tricher, à tout coup ! c'est la loi.
Le jour décroît ; la nuit augmente, souviens-toi !
Le gouffre a toujours soif ; la clepsydre se vide.
...

Les fleurs du mal.

Par mieloup, le 2010-01-02 16:38:33
C'est vrai que j'ai un problème avec mon rasoir et une propension évidente à m'exiber à longueur de post
encore la fameuse solution de facilité que l'on utilise, évidemment, à mauvais escient.
je persiste et signe à nourrir mes plus fervents admirateurs certifiés ou non au grand dam des lecteurs discrets mais qui n'en pensent pas moins
Que l'horloge se rassure, il sera bien assez tôt pour quitter le devant de la scène

Par brinouille, le 2010-01-04 15:05:47
Pfffff on dirait encore un gamin sur la photo ; )

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)



Les 5 billets précédents

2009-11-29 15:52:37 : La tragédie du coureur à pied - 1 photo - 15 réactions

Les conseils, les avis, les avertissements, les signes avant-coureurs...On ne peut pas dire qu'on nous avait pas prévenu.
Mais voilà, il a fallu tirer une énième fois sur cette corde sensible, prendre le départ malgré tout, imaginer qu'elle disparaitrait par enchantement.
La réalité vous rattrape toujours au plus mauvais moment, là où vous êtes le plus faible.
Le cercle d'amis qui vous applaudissait dernièrement, compatit aujourd'hui mais n'en pense pas moins. Partir à la faute c'est toujours pardonnable mais face à la blessure, c'est seul qu'il faudra affronter son propre regard.
Il y a ceux qui courent pour l'argent, puis il y a la grande majorité d'anonymes qui tentent de se comparer, de se juger à coups de kilomètres comme si l'Avenir en dépendait. Dans cette quête insensée du temps perdu il y a le prix à payer comme une évidence.
On peut baisser la tête, retirer son dossard avec fatalité, l'analyse est tragique.
Combien de fois il a fallu revenir avant de replonger. Les repos, les reprises, l'éternel retour et ce cercle impitoyable qui nous fait courir, forcément, avec son temps. Comme il serait facile de tout laisser tomber, redevenir sédentaire et oublier cette passion remplie de concessions.
Souvent, on s'imagine désinvolte, imperturbable face à l'évènement, lisse aux critiques de bien pensants qui refont leur bulle à coups d'intimes convictions. Alors que nous sommes simplement égoïste, terriblement humain, irrémédiablement fragile.

J'ai beau sourire, la douleur, sournoise, est là, même si elle me rassure.
je suis revenu sur terre plus vite que d'habitude, il faudra encore se faire une raison et ce n'est pas plus mal...

2009-11-22 19:10:29 : Cross de Choisy...Par abandon - 1 photo - 15 réactions

Combien de fois ai je attendu ce jour ou il faudrait bien se résigner.
Une douleur vive derrière la cuisse en plein effort, la grimace, et l'arrêt immédiat.
Premier abandon en compétition...Aïe ! ça fait mal au moral.

Je passe sous la rubalise et, tranquillement, je me rend vers un officiel pour lui remettre mon dossard.
Déçu, certes, mais étrangement serein, presque soulagé de connaitre enfin ce sentiment de culpabilité.
Les dirigeants font la tronche, logique, je courrais pour l'équipe. Le coach est désolé mais ce n'est pas de sa faute. J'assume mes erreurs sans sourciller, sans chercher excuses ou prétextes.
Réaliste, je m'étais préparé à l'éventualité. Je n'allais pas bouder mon plaisir d'être enfin humain et fragile.
J'attends mes camarades de club qui en finissent avec ce parcours exigeant. Je les envie de les voir terminer.
Je ne sais pas si je reviendrais plus fort, mais je reviendrais, pour eux, pour moi, car j'aime courir, maintenant, j'en suis certain...

Cross de Choisy le roi, ce matin, sous une tente offerte aux vents

2009-11-20 18:10:17 : Le cross, c'est dur - 1 photo - 15 réactions

c'est dur le cross, surtout quand tu subis.
pourtant le parcours était magnifique avec sa côte de la mort et ce temps superbe
Il y avait même cette boue collante et pesante qui reste bien accrochée aux pointes
Il manquait juste de combattants moins forts.
Avant, le moral c'était pour moi, dans la dernière difficulté, la dernière relance qui faisait la différence mais aujourd'hui, le chemin m'a paru bien long et les souffles chauds qui s'immisçaient insidieusement dans mon cou, me rappelait au bon souvenir de ces batailles à la place gagnées à l'intox.
mes principaux adversaires se sont envolées, poursuivis par leurs prétendants et je suis resté en retrait sauf que ce n'était pas une évidence.
Je me vengerais, sûrement, mais à la loyale, évidemment...

2009-11-08 15:52:24 : L'amour du maillot - 1 photo - 9 réactions

On pourrait dormir avec, quand on le touche pour la première fois.
quelle sensation étrange, presque fusionnelle, quand on le revêt.
L'amour d'un maillot, je l'ai vu briller dans les yeux d'enfants parés de rouge.
Courir aux couleurs est bien plus fort que n'importe quelle identité...

2009-10-06 10:57:25 : Le rouge ne fait pas tout - 1 photo - 39 réactions

Le rouge ne fait pas tout, hélas.
Je me suis souvent posé la question de cette remise en question, à chaque départ, à chaque arrivée.
Est ce pour finir en terrasse, à raconter ces histoires d'un autre temps
d'une course d'avant où le coureur pensait différemment.
Minutes gagnées, minutes perdues, sourires échangés et l'image futile de cette chaussure
Il ne faut pas grand chose pour s'exprimer, il faut juste le vouloir.
quelque part, au centre de panam, de New York à Camaret, là où les regards se croisent et se perdent.

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net